Choisir son masternode

Évitez les erreurs qui coûtent cher : comment choisir son masternode ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.5
(50)

Il est toujours un peu compliqué de choisir son masternode quand on est débutant, plusieurs critères importants devant être pris en compte. Il faut d’une part prêter attention à certaines caractéristiques essentielles comme pour chaque projet crypto (utilité, concurrence, équipe de développement,…), mais il faut également considérer des éléments propres aux masternodes (investissement de départ nécessaire, taux d’intérêt/ROI). Pas de panique, nous allons vous aider à faire votre choix et à trouver le(s) masternode(s) qu’il vous faut ! 

Lire aussi: Qu’est-ce qu’un masternode ?

Cet article vous est proposé en partenariat avec Feel Mining.

Repérer les coins à masternode

Pour mieux nous aider à choisir, l’idéal est déjà d’avoir un point de vue général sur l’offre existante de projets cryptos reposant sur les masternodes.

On peut par exemple se rendre sur le site masternodes.online pour s’apercevoir que le choix de coins à masternode se compte en centaines (Génial ! Quoique…).

Nous pouvons déjà voir sur ce comparatif (voir l’extrait ci-dessous) que certains critères sont présents sur ce site, ce qui facilitera une première sélection de projets en fonction des objectifs d’investissement propre à chacun. Mais nous allons justement voir tout cela plus en détails !

Choisir son masternode
Une grande majorité des coins à masternode sont présents sur le site masternodes.online

Pour aller plus vite, et se positionner d’office sur les masternodes les plus rentables, il est aussi possible de faire confiance à des professionnels du secteur : Feel Mining propose par exemple une sélection de masternodes à fort rendement pour ses clients. J’ai investi à titre personnel dessus et vous fais part de mon retour d’expérience avec le service dans cette vidéo.

Les critères importants pour choisir son masternode

Le sérieux du projet

Cette première analyse est en fait commune à toutes les cryptomonnaies, et on pourrait même dire à tout investissement dans une entreprise. Vous n’allez pas envoyer votre argent à une équipe inconnue qui propose la tokénisation des chemins de fers biélorusses, si ?

Schitts Creek Do Not Want GIF by CBC

Il faut s’assurer ici qu’il y a à la fois des bases solides et claires pour le développement du projet, et s’assurer que ce dernier est porteur, avec un/des cas d’utilisation prometteurs.

Il doit par exemple être possible de connaître l’équipe de projet : qui sont-ils ? Quel a été leur parcours antérieur ? Sont-ils complémentaires pour créer une bonne synergie sur le projet ? Sans se perdre dans les détails, il faudra donc vérifier qu’il s’agit là d’une équipe sérieuse et déterminée à mener à bien le projet. Voici une série de vidéos dans laquelle je vous présente quelques outils pour déceler les projets louches.

Une bonne manière de mesurer ce sérieux est également de consulter la fameuse “Roadmap” du projet (sa feuille de route). En général présente dans le whitepaper du projet, ou au moins sur son site internet, cette roadmap doit décrire clairement les étapes majeurs de développement, avec des estimations de chronologie et un calendrier. Il est d’ailleurs très intéressant de constater, à ce moment là, si le timing des étapes a été respecté jusqu’ici, ou si le projet est en retard (ou au contraire en avance) sur ses estimations initiales.

Ensuite, vient évidemment l’importante question de l’utilité du token/jeton proposé par le projet. Est-ce que cette utilité peut-être classée dans une catégorie déjà existante (se spécialisant dans les paiements, promoteur d’une meilleure confidentialité, par exemple) ou est-ce une innovation totale ? Et s’il appartient à un domaine déjà préexistant, y a-t-il une concurrence (forte ou non) dans ce secteur ?

Faire son choix parmi plusieurs centaines de projets ? Mouais ce n’est pas très enthousiasmant, quoique s’improviser “Crypto-Sherlock” pour occuper ses weekends de confinement pourrait presque être séduisant. Feel-Mining vous épargne une recherche parfois pénible et propose une petite sélection de masternodes choisis selon plusieurs critères, vous pouvez consulter celle-ci à tout moment et réduire votre champ de comparaison.

Think About It Reaction GIF by Identity

La liquidité du marché

Viennent ensuite les critères liés au trading et au marché des cryptomonnaies. On peut par exemple considérer le statut actuel du projet en terme de valorisation totale (market cap) sur le marché crypto : est-ce un jeune projet encore peu valorisé, ou au contraire un des plus anciens et plus célèbres coins à masternode (on peut par exemple penser à DASH ici).

Ce qui va souvent de pair avec la forte valorisation (mais pas toujours, attention) est la liquidité du jeton. Si un projet voit son token proposé par de nombreuses plateformes d’échange de cryptos, et qu’en plus on constate de forts volumes d’échange de celui-ci entre les traders, alors on peut considérer qu’il est liquide, ce qui vous en facilitera aussi bien l’achat que la revente. Dans la situation inverse, non seulement vous pourriez déjà avoir du mal à vous en procurer, mais en plus vous risquez de ne pas pouvoir le revendre, ou du moins pas aussi facilement que vous en auriez besoin ou le souhaiteriez.

Mettre en place son masternode est un processus technique, l’achat du collatéral nécessaire peut aussi l’êtr. Si l’e-bricolage ce n’est pas votre truc, ou que vous n’avez guère envie de vous créer un compte sur une plateforme coréenne pour acheter un jeton X ou Y. Feel-Mining vous épargne l’étape d’achat du collatéral sur les exchanges, tout investissement sur les masternodes du site implique que l’on vous transfère le collatéral nécessaire. C’est le confort d’abord. Néanmoins si vous possédez déjà le collatéral requis pour le maintien d’un masternode, Feel-Mining a lancé son mode expert que je vous présente dans cette vidéo ! Le concept est simple, vous transférez vos jetons et ils se chargent du reste.

Le fonctionnement du masternode

Nous en arrivons aux critères propres aux coins à masternode, ils sont évidemment d’une grande importance en fonction de vos objectifs de rendement, et de votre limite d’investissement disponible.

Le nombre de jetons nécessaires pour pouvoir lancer un masternode vous indiquera également le coût à investir de ce dernier. Par exemple, pour un masternode DASH, il vous faudra 1000 tokens à 76$ chacun au moment d’écrire ces lignes, soit environ 76 000 $. Mais pour un masternode du projet PIVX, bien qu’il faille 10 000 tokens (10 fois plus que DASH), son coût est bien moindre : environ 2500 $, avec un PIVX valant 0,25$.

Si vous n’avez pas le budget pour un masternode complet, vous pouvez opter pour un masternode partagé. Les amis de Feel-Mining sont d’ailleurs les pionniers de ce système sur le marché français. J’ai testé sur un node Polis et les récompenses reçues étaient proportionnelles au nombre de parts que je possède.

Autre point majeur à considérer : la durée d’immobilisation des coins dans le masternode.

En effet, suivant les masternodes, vos cryptoactifs seront “verouillés” pendant un certain temps. Si vous ne respectez pas période d’immobilisation minimum, il se peut que vous ne touchiez aucune récompense voire, dans certains cas, que les tokens mis en jeu soient “bloqués” (intransférables) pendant ce délai.

Feel-Mining résout ce problème, vos fonds ne sont pas immobilisés, il n’y a pas d’engagement. Vous touchez tout simplement vos récompenses quotidiennement et pouvez récupérer votre collatéral à tout moment.

Le niveau des récompenses de bloc est aussi un élément important à prendre en compte, car il sera déterminant pour évaluer le rendement et les profits générés par votre/vos masternode(s).

De façon globale, plus un projet comporte un nombre important d’unités de sa cryptomonnaies, plus les récompenses de blocs ont tendance à être généreuses dans la crypto en question. Mais il ne faut pas non plus en faire une généralité, et bien évidemment d’autres paramètres rentrent en compte, comme le délai moyen entre les blocs, ou plus prosaïquement la valeur en monnaie fiduciaire d’une unité cette crypto.

Le ROI

Le roi est mort vive le ROI“, le Retour sur Investissement (ROI) permet de connaître facilement le rendement d’un masternode donné (attention, on parle ici en termes de cryptos pures et non en euros ou en dollars).

Plus un ROI est élevé, et plus vous régénérerez vite le montant de tokens que vous avez investi. Ainsi, avec un ROI de 20% par exemple, si vous avez un collatéral de 100 jetons sur un masternode vous aurez 120 jetons de ce dernier au bout d’un an (20% + 20 jetons) .

Il faut toutefois faire attention, plus le ROI est élevé et plus le projet est potentiellement “à risques“. Cela peut être parce qu’il est jeune ou, dans le pire des cas, parce que le projet n’est pas sérieux (voir clairement une arnaque). Néanmoins, un projet à fort rendement peut être légitime !

À l’inverse, des projets de longues dates, bien établis, proposent en général des rendements plus faibles, parce que le risque est plus faible. Pour reprendre l’exemple du célèbre DASH, son ROI est aujourd’hui entre 6 ou 7% (ce qui sera toujours mieux que le rendement d’un livret A !).

Choisir son masternode : Energi

Sur Feel Mining, certains masternodes peuvent par exemple vous offrir un retour sur investissement dodu de près de 39,2% !

Les avis sur ce masternode

Une autre bonne méthode pour déterminer si un masternode nous convient, c’est de regarder les avis des utilisateurs qui ont déjà monté ce masternode, et plus généralement de son projet de cryptomonnaie.

Que ce soit directement sur les réseaux sociaux de l’équipe de développement (Twitter, Telegram, Reddit, site internet et blog du projet,…), ou en les cherchant vous même sur Internet, par exemple sur des forums comme BitcoinTalk ou sur des sites comparatifs de masternodes.

La facilité d’installation

Un élément incontournable à prendre en compte pour les néophytes et les personnes pas forcément à l’aise avec l’informatique : la facilité d’installation d’un masternode.

En effet, monter un masternode nécessite de mettre à disposition un ordinateur/serveur qui doit, dans l’idéal, rester en permanence (7j/7, 24h/24, 365j/an) connecté au réseau de la cryptomonnaie via Internet.

Même si un serveur distant est plus facile, et surtout moins coûteux, à mettre en place, il reste alors la question de la sécurité, car il ne faut en aucun cas que l’accès au masternode ou aux clés privées soit exposé à des pirates potentiels.

sarcastic old school GIF

Tout cela fait qu’il est souvent beaucoup plus simple de faire appel à un prestataire spécialisé et professionnel qui, en contrepartie d’un petit pourcentage de la production, pourra gérer à votre place la phase délicate la mise en place et le bon fonctionnement d’un masternode. L’équipe de Feel Mining propose de se charger de A à Z de la mise en place, puis de la gestion, de votre masternode en échange de 5% de la production.

D’ailleurs, le code promo JDCOIN vous permet de bénéficier d’une réduction de 5% sur tout le catalogue “masternodes” de Feel-Mining.

Conclusion

Nous avons essayé de vous offrir ici un point de vue d’ensemble le plus complet possible (tout en restant digeste !) sur les masternodes, et comme vous avez pu le voir il y a effectivement pas mal de paramètres à prendre en compte. En suivant les recommandations ci-dessus, vous devriez trouver les projets de masternodes qui correspondent le mieux à votre profil.

N’oubliez pas que des professionnels sont aussi là pour grandement vous faciliter la tâche, en gérant tout l’aspect informatique complexe pour votre compte. Ou également en vous permettant de ne pas avoir à investir l’intégralité des tokens nécessaires, grâce au principe des masternodes partagés, ce qui les rend bien plus abordables à toutes les bourses.

Le sujet vous intéresse ? Lisez également Masternode, Proof of Stake : cessons de confondre !

Newsletter Feel Mining

Renseignez votre adresse email ci-dessous pour vous inscrire à la Newsletter de Feel Mining

Image : Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 50

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Sami
Il m'arrive parfois d'écrire. Chief Business Officer - JDC contact : [email protected]

2 Commentaires

    • Bonjour, merci de nous avoir signalé ceci, le lien a été modifié. Vous pouvez lire l’article ! Pour faire court, le proof of stake ou preuve d’enjeu est une méthode de validation des transactions, basée sur la mise sous séquestre des fonds des utilisateurs de la blockchain/cryptomonnaie en question souhaitant participer à ce processus de validation. De nombreux masternodes fonctionnent à base de proof of stake, mais un masternode lui même est un nœud validateur (physique, c’est-à-dire des serveurs) de la blockchain considérée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici