Le géant crypto qui valait 2 milliards – CertiK lève 60 millions de $, Soft Bank de la partie

Post B3 – La société de sécurité pour les projets blockchain et cryptos Certik vient de boucler un autre tour de financement. Ces capitaux frais devraient ainsi aider l’entreprise à accomplir sa mission : contribuer à l’amélioration de la sécurité de la cryptosphère. L’entreprise renforce son statut de licorne grâce à cette levée de fonds.

Certik et sécurité du Web3 : 60 millions de dollars pour un bouclier

Certik a levé 60 millions de dollars auprès de SoftBank Vision Fund II et de Tiger Global. Ce nouveau tour de financement a été réalisé en réponse à une série B3 qui fut « sursouscrite », selon le cofondateur de CertiK, Ronghui Gu :

« Compte tenu de l’enthousiasme des investisseurs, nous avons réussi à faciliter cette extension ».

Certik avait levé 80 millions de dollars fin 2021. La société a ensuite levé 88 millions de dollars en mars 2022, lors de cette série B3 dirigée par Insight Partners. La société fut alors valorisée à 2 milliards de dollars à l’issue de ce tour de financement. Certik a levé au total 290 millions de dollars au cours des neuf derniers mois. 

>> Exceptionnel ! Jusqu’à 200€ offerts à l’inscription pour bien commencer dans la crypto (lien affilié)  <<

Certik l’arbitre du terrain de la DeFi

L’entreprise se charge surtout de résoudre les problèmes de sécurité liés au développement du Web3. Le vice-président du marketing de CertiK, Monier Jalal, a souligné que : 

« Lorsque le développement avance à une vitesse folle, des erreurs se produisent ». 

Pour Monier Jalal, les infrastructures telles que les ponts cross-chain, les prêts DeFi, ou encore les flash loans, sont des cibles des hackers.  Mais bien que Certik audite les projets blockchain et cryptos pour vérifier leur niveau de sécurité, Ronghui Gu a précisé qu’un audit réalisé par Certik n’est ni un « certificat » ni une « attestation qu’un projet est à l’abri » des piratages.

Certik ne garantit peut-être pas la sécurité d’un projet blockchain et crypto, mais l’entreprise reste tout de même un maillon essentiel de la sécurité de la cryptosphère. Elle avait alerté en janvier 2022, les utilisateurs du protocole Arbix Finance, que ce dernier était en réalité un rugpull, une arnaque. Les avis de Certik ne sont pas forcément pénalisants pour les projets. Ils peuvent également encourager leur adoption. L’entreprise a ainsi contribué à donner une image plus sérieuse au Shiba Inu (SHIB) en indiquant que l’exchange décentralisé du projet est la plateforme la plus sûre dans son classement.

Les protocoles DeFi sont passionnants, mais parfois périlleux. Si vous préférez privilégier la tranquillité d’esprit, faites le choix de plateformes crypto plus traditionnelles. Actuellement, profitez de jusqu’à 100€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour