Levées de fonds / ICO

Levées de fonds, ICO (Initial Coin Offering), IDO (Initial Dex Offering), IEO (Initial Exchange Offering) : derrière ces termes barbares se cachent les différentes façons de financer un projet ou une entreprise dans le monde numérique d’aujourd’hui. Ici, vous trouverez qui se cache derrière les projets cryptos (entreprises, personnalités, institutions, mécènes etc..), un réel outil pour approfondir vos recherches.

Le terme Initial Coin Offering (ICO) dérive de l’expression plus connue IPO (Initial Public Offering, introduction d’une société en bourse) afin de désigner une levée de fonds en cryptomonnaie. Il peut s’agir de financer une nouvelle blockchain mais dans la plupart des cas il s’agit d’émettre un token (jeton de valeur numérique), ou de créer une application décentralisée basée sur une blockchain déjà existante comme Bitcoin, Ethereum ou NXT.

Contrairement aux IPOs qui sont réglementées et où l’entreprise émettrice est tenue à plusieurs obligations légales, dans le monde merveilleux des cryptomonnaies, les startups peuvent adopter une multitude de structures juridiques et mettre en place via les ICOs des campagnes de financement participatif (crowdsales) peu coûteuses, accessibles à tous, plus rapides et plus efficaces qu’un financement via les banques ou les fonds de capital risque. Cet environnement peu régulé est à la fois un avantage et un risque tant pour l’entrepreneur que pour l’investisseur. Voici toutes les news du Journal Du Coin sur le sujet.


Recevez un condensé d'information chaque jour