Nouveau record de volume d’échanges sur LocalBitcoins en Chine

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Suite à la suspension des plateformes d’échanges, les citoyens chinois sont à la recherche de nouveaux moyens pour acheter discrètement du Bitcoin et autres cryptomonnaies.

Acheter et vendre du Bitcoin en Chine

La Chine a toujours été une région particulière pour le Bitcoin et les cryptomonnaies. Surtout en ce qui concerne LocalBitcoins. Pas plus tard que la semaine dernière, la Chine a établi un nouveau record historique de transactions via cette plateforme qui met en relation des particuliers pour l’achat-vente de bitcoins. Cela montre que la demande chinoise en bitcoin ne ralentit pas. Cela montre aussi qu’une interdiction permanente du bitcoin n’est pas dans l’intérêt de la Chine.

L’achat et la vente de cryptomonnaies peuvent être problématiques pour les consommateurs. Il faut souvent passer par un intermédiaire centralisé pour y parvenir. Les gouvernements et les institutions financières peuvent facilement cibler ces plateformes centralisées. Dans le pire des cas, ces entreprises sont fermées par le gouvernement, que ce soit de façon temporaire ou permanente. Il est bien connu que la Chine a une relation très particulière avec Bitcoin.

Nouveau sommet historique sur Localbitcoins

Alors que le gouvernement s’attaque actuellement aux plateformes d’échanges centralisées, le volume des transactions de LocalBitcoins ne fait que croître. Un nouveau record de volume d’échange a été établi la semaine dernière. Cela montre à quel point la demande pour la première cryptomonnaie mondiale est encore forte. La PBoC surveillera probablement les activités d’achat-vente sur Localbitcoins.

Avec près de 18 millions de dollars de volume d’échanges, il ne fait aucun doute que les investisseurs chinois veulent toujours leurs bitcoins. C’est un signe globalement positif, car cela diminue l’impact de la fermeture des plateformes d’échanges centralisées. À l’échelle mondiale, cette “interdiction” ne signifie absolument rien. La Chine n’essaie pas non plus de se débarrasser du Bitcoin et de la cryptomonnaie. Ils souhaitent simplement freiner les sorties de capitaux du pays, ce qui signifie limiter les options d’achat de Bitcoin. C’est une évolution malheureuse, mais qui devait se produire tôt ou tard.

Avec les trois grandes bourses chinoises bientôt hors-service, le trading sur LocalBitcoins risque de s’intensifier encore un peu plus. Il est évident que les citoyens chinois sont à la recherche de moyens pratiques d’acheter et de vendre du bitcoin en échange de Yuan. Cette plateforme de trading peer-to-peer est un excellent moyen d’ y parvenir. Bien qu’elle soit également contrôlée par le gouvernement, rien n’indique que cette plateforme fasse actuellement l’objet d’un examen plus approfondi. La demande en bitcoin est toujours forte et ne diminuera pas de sitôt. Il ne fait aucun doute que LocalBitcoins et les diverses options d’échanges décentralisées ont de l’avenir dans le pays.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : newsbtc.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Et merci pour vos articles toujours très détaillés !

    On lit souvent que Localbitcoins est le seul refuge des détenteurs de bictoins habitant des pays où les autorités politiques ont interdit les plateformes d’échange.

    Mais des vénézuéliens ou des chinois n’ont-ils pas la possibilité de trader le bitcoin sur des plateformes étrangères ?

    Par ailleurs, qu’est-ce qui empêcherait les autorités politiques d’un pays d’imposer la fermeture de Localbitcoins ?

    J’ai hâte de lire votre réponse !

    • Bonjour,

      Il faut savoir qu’en Chine, internet est très contrôlé par le gouvernement et de nombreux sites sont inaccessibles.
      Les états peuvent donc bloquer l’accès à des sites comme localbitcoins (en général, ce n’est pas le cas car les échanges se font entre particuliers)
      Il est quand même possible de passer outre ces restrictions en utilisant des VPN par exemple.

      J’espère avoir répondu à vos questions.

      • Bonjour,

        Et merci pour votre réponse ! La solution VPN garantit donc de pouvoir passer outre une interdiction étatique, quel que soit le pays, si j’ai bien compris.

        Mais je ne saisis pas la distinction que vous faites entre des sites comme Localbitcoins où « les échanges se font entre particuliers », et les plateformes d’échange « traditionnelles ». (je ne suis pas utilisateur de Localbitcoins, ceci explique sans doute cela !)

        Dans les deux cas, il faut bien recourir à une application téléphonique ou à un site internet qui reste tributaire du bon vouloir du gouvernement quant à son fonctionnement, n’est-ce pas ? Localbitcoins n’est-il pas susceptible de se faire bloquer son accès en Chine ou au Venezuela, et leurs usagers de passer outre via un VPN, exactement comme c’est le cas pour une plateforme d’échange « traditionnelle » ?

        • Bonjour,

          La distinction peut se faire dans le cas de la Chine où le gouvernement a fermé les plateformes d’échanges “pro” et non celles pour les échanges entre particuliers.

          Localbitcoins est bien entendu susceptible de se faire bloquer son accès en Chine et doit sûrement être très surveillé par le gouvernement.

          Un grand nombre de traders chinois se sont tourné vers les plateformes d’échanges Coréennes.

          Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici