Bitcoin BTC Tether USDT

Tether (USDT) : la chute du 15 octobre serait une attaque spéculative d’IMMO

Trading du CoinTrading du Coin

Après les inquiétudes sur la solvabilité de l’ancienne banque de Tether, la Noble Bank, la société du stablecoin USDT avait trouvé une nouvelle banque, appelée Deltec. Mais entre temps, le 15 octobre 2018, la parité avec le dollar avait été mise à mal, le tether descendant jusqu’à 0,92 USD au lieu du ratio 1:1.

Analyse de l’attaque supposée contre Tether (USDT)

C’est une étude d’Henri He, parue sur le très sérieux Bitcoin Magazine, qui analyse cette attaque qu’aurait subi l’USDT le 15 octobre dernier.

D’après l’auteur, l’attaque serait une attaque spéculative classique : une vente massive et soudaine d’une monnaie, dans une période de temps suffisamment courte, par des spéculateurs financiers.

Mais là où cela devient plus croustillant, c’est quand il parle d’une rumeur selon laquelle l’attaque aurait été organisée par IMMO, la blockchain privée de la famille Rothschild (dont nous parlions dans cet article).

Le mobile ? Outre la plus-value financière, IMMO développe un stablecoin concurrent & aurait donc un double intérêt à déstabiliser Tether (USDT).

Cette rumeur provient d’un analyste indépendant menant des investigations pour Bitfinex afin de déterminer d’où proviennent ces ventes massives d’USDT. Après avoir étudié les comptes impliqués, il apparaîtrait que les fonds proviendraient de quelques adresses très fortunées (“whale” wallets) associées à IMMO, d’après CoinSpeaker.

Des volumes massifs en peu de temps

L’attaque a été très courte, l’essentiel du mouvement s’est passé sur 3 heures seulement. En environ 100 minutes, le cours a baissé jusqu’à 0,925 $, avant de prendre 1 heure pour réussir à se stabiliser aux alentours de 0,97 $. (voir graphique ci-dessous).

Le volume de transactions a atteint les 2 milliards de dollars pendant ces 3 heures, alors que c’est habituellement le volume d’une journée entière.

Graphique des cours de l’USDT du 14 au 16 octobre 2018 – Source : CoinMarketCap

Le procédé

Pour tirer profit de cette attaque, les spéculateurs auraient :

  • Accumulé de grosses positions en USDT et bitcoins (BTC) ;
  • Exécuté une vente massive et soudaine d’USDT, faisant baisser son cours, mais faisant monter celui de Bitcoin de 10% dans le même temps ;
  • Vendu la grosse position en bitcoins pour générer des bénéfices ;
  • Éventuellement racheté de l’USDT à prix cassé, pour profiter de son retour à parité, et compenser la perte du dump de l’USDT.

Pour l’auteur, l’USDT serait corrélé négativement avec les cryptomonnaies, qui monteraient quand il baisse, et inversement. Cela aurait conforté les attaquants dans leurs probabilités de réussir l’attaque.

Un prérequis : d’importantes liquidités

L’effort nécessaire pour exécuter l’attaque était certes énorme, mais tout à fait réalisable par de grandes fortunes.

L’image ci-dessous indique que le volume de vente total (« Total Sell »), qui a été requis pour casser la parité de l’USDT jusqu’à 0,925 $, est d’un peu plus de 1 milliard de dollars.

Avec l’effet de foule suivant le mouvement, l’auteur estime que contrôler 10% du volume de ces transactions aurait suffi à provoquer ce mouvement, soit environ 100 millions de dollars pour lancer l’attaque.

Historique des transactions pendant la période d’attaque de l’USDT – Source : Bitcoin Magazine

Quant à l’effort de défense de Tether, pour tenter de remonter le ratio à 1:1, on peut voir ci-dessus qu’il aurait été au maximum de 200 millions de dollars (si les achats étaient du seul fait de Tether), et qu’il aurait été impossible pour la société d’injecter 1 milliard de dollars en si peu de temps.

L’auteur en vient au principal point d’intérêt de cette étude : quelle société proposant un stablecoin peut aujourd’hui faire face à une situation “anormale” de marché ? Aucune, d’après Henri He : tous les stablecoins sont exposés aux attaques spéculatives.

Source : BitcoinMagazine || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3 Commentaires

    • Hello Miky,

      Bien vu ! Tu as déterminé cela via l’analyse technique ou fondamentale ? 😀 Plus sérieusement, cet article traite des mouvements qui ont bel et bien eu lieu le 15 octobre 🙂

  1. Peut être que si Tether avait été transparent sur ses comptes et sur sa capacité à réguler son stablecoin, les spéculateurs auraient d’eux mêmes contribué à ramener son cours à la normale. Au moment de la baisse tout le monde tapait sur Tether en disant “projet pas sérieux”. Alors, même si il s’avère que ce sont bien les Rotschild qui ont attaqué le projet car en passe de devenir concurrents, le projet est-il malgré tout réellement fiable, la victimisation n’est pas suffisante, il faut des preuves, mais si l’attaque s’avère confirmée, c’est très grave.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.