Vitalik Buterin réagit à la blockchain privée de la famille Rothschild

Trading du CoinTrading du Coin

Après ceux de Soros et Rockefeller, c’est maintenant l’Empire Rothschild qui contre-attaque les cryptomonnaies (si vous nous permettez cette analogie avec l’univers Star Wars).

Une blockchain pour la famille Rothschild

Rothschild travaillerait sur leur propre blockchain privée, dont le token s’appellerait “IMMO”. Il n’existe cependant encore aucune déclarations officielles sur ce que sera ce IMMO, ce qui alimente la paranoïa ambiante.

Selon les rumeurs, cette blockchain permettrait à la corporation de sécuriser ses échanges internes et la transmission d’héritages au sein de la famille.

Vitalik Buterin réagit à la nouvelle

Dans un tweet donnant en lien un fil de discussion sur Reddit, Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, s’interroge sur l’arrivée des Rothschild.

« Les Rothschild sont-ils vraiment aussi puissants et coordonnés que semblent le croire les théoriciens de la conspiration, ou sont-ils seulement un groupe de mondains de la old-money et tout ce qui est surdimensionné ? […] Aidez-moi à en apprendre plus et à décider ! »

Il a ensuite donné son opinion sur Reddit :

« La surveillance de masse est problématique parce que je ne fais pas confiance aux gouvernements et aux grandes entreprises pour avoir des intérêts alignés avec les nôtres, et cela crée des points de collecte de données centralisées qui pourraient être piratés, ce qui permettrait à tout le monde d’obtenir ces données, même si ce n’était pas l’intention originale. Cela dit, dans l’espace physique, c’est assez inévitable, alors nous devrions au moins travailler dur pour faire de l’Internet un endroit plus respectueux de la vie privée. »

À chacun de se faire son avis sur la question. Est-ce que l’arrivée, presque coup sur coup, de grandes fortunes et de grandes banques dans l’univers naissant des cryptomonnaies va accélérer sa croissance, ou cela ne risque-t-il pas de le faire péricliter ?

Une chose est sure : restons vigilants ! (et prions que les cryptos ne basculent pas du côté obscure de la monnaie)

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici