Morgan-Stanley-Bitcoin

La Morgan Stanley redevient optimiste sur les cryptoactifs

Trading du CoinTrading du Coin

La grande banque américaine Morgan Stanley avait évoqué, en septembre, qu’elle souhaitait proposer des « Bitcoin  swaps », pour permettre aux investisseurs de parier indirectement sur la hausse ou la baisse de Bitcoin (BTC). Un nouveau rapport de Morgan Stanley, sorti il y a quelques jours, expliquerait pourquoi le géant bancaire est désormais haussier sur Bitcoin.

Des cas d’usages de blockchains privés

Selon la Morgan Stanley Research, les disparités réglementaires, l’absence de solutions de garde réglementées, la consommation d’énergie de Bitcoin et des cryptos PoW (Proof-of-Work), ainsi que la grande volatilité des cours étaient un véritable frein à l’arrivée d’acteurs institutionnels.

Dans ce nouveau rapport, Morgan Stanley considère que les évolutions récentes sont positives et présente des exemples de mise en production des technologies issues des blockchains par des grands groupes, comme ING, Fidelity, Santander, JP Morgan (avec sa blockchain privée Quorum) ou encore l’Australian Stock Exchange (ASX)

Cas d’utilisation d’infrastructures blockchains par des banques – Source : Rapport 2018 de Morgan Stanley ; extrait par Cointelegraph

Un contexte plus favorable

En raison des rapides progrès des blockchains, les premières ébauches de cadres réglementaires, ainsi que la stabilité des cours dût à l’éclatement de la bulle spéculative, le rapport de Morgan Stanley explique que tout serait désormais en place pour que Bitcoin et les cryptomonnaies soient désormais considérées comme une « nouvelle classe d’investissement institutionnel ».

La banque considère ainsi que les marchés financiers se tourneraient de plus en plus vers l’utilisation des cryptos :

« Au cours des prochaines années, nous pensons que le marché pourrait se concentrer de plus en plus sur les transactions croisées entre cryptomonnaies/tokens, qui effectueraient des transactions uniquement via des registres distribués et non via le système bancaire ».

De là à parler de flippening, il n’y a qu’un pas, et c’est une des plus grandes banques au monde qui le dit. Le prochain bull-run sur les cryptos sera-t-il dû aux investisseurs institutionnels ? L’avenir nous le dira.

Sources : CCN ; CoinTelegraph || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.