Foot

Le monde des paris sportifs et les cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

En France, les jeux d’argent et paris sportifs sur internet sont réglementés par l’ARJEL (l’Autorité de régulation des jeux en ligne). Mais les opérateurs agréés et recensés sur le site de l’ARJEL n’acceptent que les moyens de paiement en euros. Pour découvrir quelles cryptomonnaies sont acceptées sur ce type de sites, il faut aller voir sur des plateformes étrangères.

Bitcoin privilégié, mais de moins en moins seul

Quand on visite les sites de paris sportifs qui acceptent les cryptomonnaies (voir qui n’acceptent que les cryptos et pas les monnaies fiat), personne en tombera dans les pommes d’étonnement en apprenant que Bitcoin (BTC) – en tant que plus ancienne et connue des cryptomonnaiesest systématiquement proposé.

Mais quand un site de paris sportif propose les dépôts et le jeu en cryptos, il est désormais rare de ne trouver que Bitcoin dans les monnaies numériques proposées.

Ainsi, la plupart des sites acceptent également Bitcoin Cash (BCH), qui profite probablement de son nom et origine en commun avec le BTC. Ethereum (ETH) est également très répandu, rien de bien étonnant pour la deuxième cryptomonnaie la plus valorisée du market cap.

Derrière ce podium des 3 cryptos les plus souvent rencontrées viennent Litecoin (LTC), le “petit frère” de Bitcoin, mais également la cryptomonnaie anonyme Monero (XMR), ou encore le XRP de Ripple. L’amusant Dogecoin (DOGE) figurait également quelques fois parmi les cryptos disponibles.

Le choix de cryptos étaient par contre rarement plus étendu pour l’instant. En fait, sur les différentes plateformes de paris sportifs consultées ici, seul un site semblait accepter plus d’une vingtaine de cryptomonnaies différentes.

Rapidité de transfert et discrétion comme principaux arguments ?

Bien sûr, des personnes extérieures à la cryptosphère peuvent se demander pourquoi des sites de paris sportifs s’embêteraient à proposer des cryptoactifs.

Une des raisons semble déjà tout simplement la relative facilité de mise en place de tels moyens de paiement : là où les monnaies fiduciaires (fiat) comme le dollar ou l’euro sont très réglementées, les cryptos sont encore peu régulées et peuvent parfois opérer dans une zone grise.

La rapidité des transferts semble ensuite un point positif important. Car même si le vénérable ancêtre Bitcoin peut mettre jusqu’à 10 minutes pour voir valider une transaction, d’autres cryptos ont une vitesse de validation inférieure à la minute, voire de l’ordre de la seconde. Dans tous les cas, bien plus rapide qu’un virement bancaire !

La discrétion est un autre argument qui peut se discuter, mais il convient toutefois de ne pas exagérer. Rappelons ici que la plupart des cryptos sont “pseudonymes” et non “anonymes”. Pour peu que l’on sache à quel utilisateur correspond l’adresse de wallet d’un parieur, toutes ses transactions avec le wallet du site sportif sont gravés et visibles dans la blockchain.

En attendant de voir un jour un premier site de paris sportif crypto-friendly être agréé en France, il est déjà intéressant d’observer la diversification de l’offre en cryptodevises de ce genre de sites. C’est aussi un marqueur de l’adoption de ces cryptos, car cela sous-entend qu’elles ont une importante communauté derrière elles et qu’elles sont facilement trouvables sur des crypto-exchanges.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
kodri
Invité
kodri

Je ne comprends pas mon commentaire évoquant la blockchain Wagerr a disparu du site. Elle permet de parier directement sur une blockchain sans passer par un site, directement depuis le Wallet.

Nyvii
Invité
Nyvii

Je rejoint l’autre commentaire dommage de n’avoir cité le projet Wagerr qui est déjà bien installé sur ce secteur en proposant un grand nombre d’événements sur lesquels parier