Cheapair-crypto

L’agence de voyage CheapAir.com accepte désormais les paiements en Litecoin, Dash et Bitcoin Cash

Trading du CoinTrading du Coin

Nous évoquons souvent les avancées positives que constituent les intégrations à l’économie réelle des cryptomonnaies, car elles assurent la pérennité de leur utilisation, et favorisent une stabilisation dans leur valeur.

CheapAir.com, basée aux États-Unis, était déjà la première agence de voyage au monde à accepter les bitcoins dès 2013, ce qui était pour le moins révolutionnaire à l’époque.

C’est donc désormais Litecoin (LTC), Dash (DASH) et Bitcoin Cash (BCH) que la société va intégrer comme solutions de paiement pour ses services (réservations de vols, hôtels, voyages, …).

Litecoin-LTCDash-DASHBitcoinCash-BCH

Le CEO et fondateur de CheapAir.com, Jeff Klee, a déclaré à CoinJournal que :

« Nous en sommes encore aux premiers stades, mais chez CheapAir.com nous voyons un avenir où les voyageurs et les agences de voyages acceptent davantage les monnaies numériques, et où les technologies blockchain jouent un plus grand rôle dans les paiements des consommateurs et de nos partenaires commerciaux ».

Ces trois nouvelles cryptomonnaies ajoutées visent à améliorer les transactions au niveau de leur vitesse de validation et de leurs frais, des éléments qui étaient reprochés à Bitcoin, surtout lors des phases de congestion du marché crypto.

Cheapair
Source : CheapAir.com

Effectivement, Jeff Klee précise que :

« Au cours des six derniers mois, nous avons constaté une forte augmentation du nombre de clients demandant des devises alternatives, nous avons donc travaillé dur pour intégrer les trois cryptos les plus demandées. »

Le choix de ces 3 nouvelles cryptos aurait donc été motivé plus par les voyageurs, possesseurs de cryptomonnaies et clients de l’agence de voyage, que par choix de la société elle-même.

Nous avons là une bonne indication des attentes de la communauté concernant les cryptomonnaies orientées pour être des systèmes de paiement. Le fait qu’elles soient ainsi plébiscitées par des consommateurs, et mises en place par des grandes sociétés est un très bon signe pour la cryptoéconomie.

Sources : CoinJournal.net || images from Shutterstock.com

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.