Ordinateur Quantique ! EST-CE LA FIN DU BITCOIN ?

Trading du CoinTrading du Coin

L’ordinateur quantique serait une menace pour le système de clé privée et le système de preuve de travail. Cette menace existe-t-elle réellement ou est-ce un mythe ?

Bitcoin (BTC)

€ 3 215.371 BTC
Change
  • 1h
    0.04%
  • 24h
    -0.01%
  • 7j
    -0.25%
Rang
1
Market Cap
€ 56.41Md
Volume 24h
€ 3.72Md
Supply
17.54M / 21.00M
PARTAGER
CoinTips
Notre mission est de fournir à tout le monde des conseils neutres, objectifs et professionnels sur l’univers du Bitcoin et des cryptomonnaies. Nos vidéos sont le reflet d’une expérience personnelle, en tant qu’investisseur, qu’expatrié, et qu’entrepreneur. Cointips nous permet de partager notre passion pour les cryptomonnaies, l’entrepreneuriat et l’investissement.Nous produisons des contenus que nous aurions voulu avoir quand nous avons commencé, et à cause de cela, nous nous donnons au maximum dans chacune de nos vidéos. Nos convictions sont d’être les plus transparents, neutres et ouverts avec notre audience.

6 Commentaires

  1. Bonjour

    merci pour cette video sur l’ordi quantique
    mais j’ai eu un retour d’une mauvaise experience avec clé privé et clé publique
    je m’explique
    j’ai participé au programme EOS tokens
    j’ai enregistré mes eos avec le générateur de clé myetherwallet
    mais quand j’ai voulu me connecter sur mon compte avec scatter ma clé prive est “invalide”

    par contre mes EOS ont été retiré de mon compte EOS avec une nouvelle clé privé
    et une nouvelle clé publique

    j’ai deposé plainte auprès de l’ECAF pour bloquer mes tokens mais sans resultat

    https://eoscorearbitration.io/wp-content/uploads/2018/10/ECAF-Order-of-Emergency-Protection-2018-10-05-AO-013.pdf

    donc quantique ou Pas !

    Cordialement

    Robert

  2. Bonjour,

    Aujourd’hui comment font les parefeux des entreprises pour autoriser ou pas les sorties d’une URL HTTPS (donc cryptée.) ?
    Si les données envoyées dans le réseau par un PC sont cryptées, et qu’un équipement entre ce poste et Internet fait un filtrage, le décryptage en dynamique n’est il pas déjà présent ?

    Cordialement

    • Bonjour,

      Ils ouvrent le port. TCP 443 pour HTTPS par exemple.

      Un équipement réseau ne peut pas décrypter une communication, il peut juste la laisser passer si le port utilisé est ouvert.

      Seul le serveur qui reçoit la communication est capable de déchiffrer le message. (s’il a la clé de déchiffrement)

    • Salut Marc ! Alex ne répond pas vraiment à ta question (soit il ne l’a pas comprise, soit il ne connait pas les proxy SSL d’entreprise).
      Ton entreprise peut rajouter une autorité de certification dans ton ordi d’entreprise qui lui permettra de remplacer les certificats SSL publics par d’autres dont il connait les clés privées et donc l’entreprise peut très bien donner l’impression de laisser les utilisateurs avoir des communications chiffrées… ce qui est le case mais en gardant la possibilité de les déchiffrer pour les filtrer (et donc soit les interdire, soit les relayer ensuite en utilisant les vrais certificats originaux des serveurs).
      Un exemple d’article sur le sujet avec l’explication de comment détecter ce genre de procédé depuis un navigateur. (Note: parfois d’autres outils de sécurité comme des antivirus peuvent aussi intervenir ainsi)
      https://www.01net.com/actualites/votre-patron-espionne-t-il-vos-flux-ssl-faites-le-test-612328.html

  3. Bon, ECDSA n’est pas utilisé à juste titre dans la vidéo, les ordinateurs quantiques sont présentés bizarrement, etc. mais la conclusion est bonne : on s’en tape, aucun danger.
    D’ici à ce que ce soit le commencement d’un vrai danger, on a le temps de faire évoluer les algos cryptographiques utilisés vers des algos résistants à ce type d’attaques, ou même parfois forcer des modifications dans les consignes d’usage pour arriver à une sécurité suffisante… bref, on sait DEJA résister à ces FUTURES menaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici