Corée du Sud : 7 exchanges sur 12 réussissent l’audit de cybersécurité

Trading du CoinTrading du Coin

En juillet dernier, 12 des 23 crypto-exchanges de la Korea Blockchain Association (KBA) avaient passé avec succès un audit interne de sécurité. Un nouvel audit, gouvernemental cette fois, vient d’avoir lieu, et seulement 7 des exchanges sud-coréens l’ont réussi.

C’est le Ministère de la Science et la Korea Internet and Security Agency (KISA) qui ont mené à bien ces tests de cybersécurité. Un total de 38 exchanges coréens ont été inspecté entre septembre et décembre 2018.

Les plateformes ont été passées au crible de 85 points d’inspection, et seules 7 d’entre elles ont réussi à répondre à tous les critères : Upbit, Bithumb, Gopax (qui avait déjà passé une certification K-SMS en octobre), Korbit, Coinone, Hanbitco et Huobi Korea.

Pour ceux qui n’ont pas réussi, les résultats de l’audit indiquent que :

« (…) en moyenne 51 éléments de sécurité sont encore insuffisants et pourraient exposer [les exchanges] au risque d’actes de piratage informatique à tout moment (…) la plupart des plateformes ont un faible niveau de sécurité, notamment la séparation des réseaux et le contrôle d’accès, ainsi que le manque de mise en place et de gestion de systèmes de sécurité (…) ».

Les autorités coréennes ont conclu en annonçant qu’elles continueraient à examiner et à inspecter les exchanges du pays, et qu’elles mettraient l’accent sur la protection des investisseurs contre les actes de piratage.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.