BitGo-securite

BitGo : feu vert des autorités pour son service de garde de cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

En mai dernier, BitGo annonçait son souhait d’ajouter la garde sécurisée de cryptomonnaies à son offre, via un partenariat avec Kingdom Trust. Le feu vert a enfin été donné par les autorités de régulation américaines : BitGo va pouvoir démarrer ce service de stockage sécurisé de cryptos, appelé BitGo Custody.

C’est via un communiqué de presse sur Business Wire qu’on apprend que BitGo Trust Company a reçu l’approbation officielle de la South Dakota Division of Banking pour agir en tant que service de garde approuvé d’actifs numériques (digital assets).

D’après une déclaration à Bitcoin Magazine, Shahla Ali, la responsable de la conformité de BitGo, l’offre de garde sécurisée est « conçue pour des clients institutionnels (…) Basé sur la sécurité multi-signatures de BitGo, BitGo Custody offre une sécurité moderne pour des actifs modernes ».

Mike Belshe, CEO de BitGo, précise de son côté que le manque de services de dépositaire facilement accessibles a empêché les investisseurs institutionnels de se procurer ces fonds en toute sécurité.

Dans le communiqué de presse, Mike Belshe souligne également que BitGo se concentre uniquement sur la garde des cryptomonnaies, contrairement aux services de garde offerts par des compagnies ayant également des exchanges (comme Coinbase et Gemini).

Toujours d’après le communiqué, les principales caractéristiques du service de garde de BitGo Custody seront :

  • une technologie “cold storage” (stockage à froid) à 100% dans des chambres fortes de classe III ;
  • la prise en charge de plus de 75 coins et tokens ;
  • une politique de contrôle de niveau institutionnel ;
  • des comptes multi-utilisateurs ;
  • un enregistrement rapide ;
  • une assistance 24h/24, 7j/7.

Citée par CoinDesk, Shahla Ali précise également au sujet de cette approbation officielle que :

« La société fiduciaire (trust company) nous permettra d’offrir une offre de garde admissible réglementée, conforme aux exigences relatives au blanchiment d’argent (money laundering) et au KYC (Know Your Customer). (…) pour les clients institutionnels. En particuliers pour ceux qui sont des conseillers certifiés et des courtiers (brokers). »

Une chose est sûre, c’est que de plus en plus de systèmes se mettent en place pour accueillir les investisseurs institutionnels dans le monde des blockchains, en leur apportant une sécurisation de leurs cryptoactifs adaptées aux sommes colossales qui seront mises en jeu.

Sources : CoinDesk ; BitcoinMagazine ; BusinessWire || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.