Vitalik Buterin boycotte Coindesk Consensus 2018

Vitalik Buterin boycotte la conférence Consensus 2018 organisée par CoinDesk

Trading du CoinTrading du Coin

Vitalik Buterin, le créateur d’Ethereum a déclaré hier qu’il boycotterait la conférence Consensus 2018 organisée tous les ans par CoinDesk.

CoinDesk & les “giveaway scam”

La conférence Consensus réunit depuis quatre ans parmi les plus grands acteurs de l’industrie crypto. Entre Kraken, Changelly, Dash, l’Entreprise Ethereum Alliance ou encore Blockchain Capital, la plupart des pontes de l’écosystème sont attendues cette année.

Cependant, Vitalik Buterin est intervenu sur Twitter, déclarant qu’il boycotterait la conférence, invitant la communauté à suivre cette initiative.

 

Vitalik Buterin boycott Coindesk
@VitalikButerin

« Je boycotte la conférence Consensus 2018 de CoinDesk cette année, et j’encourage fortement les autres à faire de même. Voici mes raisons :
1. CoinDesk est imprudemment complice des « giveaway scam ». Voyez leur dernier article sur OMG, qui propose un lien vers un giveaway scam (NDLR : article sur les giveaway scam) »

Interrogé par Business Insider, le directeur exécutif de CoinDesk s’est défendu au sujet de cette accusation.

Vitalik Buterin boycotte Coindesk « Nous avons été déçus de prendre connaissance du tweet de Vitalik à propos d’une erreur de déclaration de CoinDesk, pour laquelle nous nous excusons. L’un de nos reporters avait inclus un lien non vérifié dans un article, nous avons rapidement identifié l’erreur, et l’avons corrigé. » Kevin Worth, Directeur Exécutif de CoinDesk

CoinDesk & le clickbait

Mais pour Vitalik, le problème de CoinDesk ne s’arrête pas là. Selon lui, le média a trop souvent recours à des titres sensationnalistes, proches du clickbait comme pour l’affaire de l’EIP 999 qui a été rejeté avant-hier.

 

« Leur couverture de l’EIP 999 a été désastreuse. Ils ont publié un article très sensationnaliste clamant que la chaîne allait se diviser en deux, alors qu’il était très clair que l’EIP 999 était très loin de l’acceptation. »

 

 

« Leurs politiques sur les reportages sont conçues pour vous piéger. Saviez-vous que si vous leur envoyez une réponse, et que vous signalez explicitement qu’une partie est confidentielle, elle ne le serait explicitement pas, à moins que vous ne traversiez un jeu de demande/approbation. »

Le prix prohibitif de Consensus 2018

Pour finir, Vitalik a également contesté le prix excessif pour s’inscrire à cette conférence.

 

 

« Et, au fait, assister à la conférence coûte 2-3k$. Je refuse de contribuer personnellement à un tel degré de recherche de rentabilité. »

Comme à son habitude, Vitalik n’hésite pas pour donner son avis, sans langue de bois, et prouve à nouveau la sincérité de son implication dans l’univers des cryptomonnaies.

Sources : Twitter : @VitalikButerin & @crypto(Bloomberg) ; Coindesk

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar