Deconomy 2018 : une première journée très animée

Trading du CoinTrading du Coin

La première journée du meeting Deconomy aura déjà été très riche en évènements. Dans un débat pour le moins animé, Roger Ver et Samson Mow se sont notamment opposés sur le sujet de la scalabilité de Bitcoin et la devise issue de son hard fork, Bitcoin Cash.

Bitcoin VS Bitcoin Cash

Nous retrouvons donc un Roger Ver et son rentre-dedans habituel, faisant une promotion plutôt agressive de Bitcoin Cash.

« Wow, Roger a vraiment envie d’être agressif, même avec Samson juste à côté. »

Ver et Mow se sont ainsi opposés concernant l’avenir de leur devise respective, le tout commenté sur Twitter par un Vitalik remonté à bloc. Vous pouvez retrouver tous ces commentaires sur le thread posté par Vitalik sur Twitter.

Le débat fut intéressant, mais en dehors de l’aspect technique, il y avait une animosité importante entre les deux intervenants. Cela n’a rien de nouveau pour les habitués de la sphère crypto, on connaît l’éternel débat entre les big-blockers et les small-blockers.

“Jeff Paik : pourquoi une telle animosité entre vous deux ?
Roger Ver : Je serai heureux de répondre à cela en premier.”

Roger ver a ainsi pu expliquer :

“Donc, à la base, il y avait une chose qui s’appelait Bitcoin, il y avait un site qui s’appelait Bitcoin.org, un whitepaper qui décrivait comment le tout marchait. Sur le site se trouvaient de nombreuses informations sur la manière de mettre à l’échelle du monde entier cette nouvelle technologie pour en devenir la monnaie. Les gens ont commencé à utiliser cette monnaie, ils ont commencé à acheter et vendre des choses, à en parler à leurs amis, à créer des wallets, et des gens tout autour du monde ont commencé à s’en servir.

Des personnes sont ensuite venues s’intégrer à Bitcoin Core bien plus tard, et ont commencé à faire de la censure, à supprimer des posts. Ils ont commencé à se moquer des gens qui voulaient utiliser le BTC pour acheter un café par exemple. Ils ont en somme totalement divergé de la vision première pour Bitcoin : un système de paiement électronique pair-à-pair, comme décrit dans le titre même du whitepaper.”

« L’argument de Roger : les développeurs de Core on fait diverger le projet et en ont changé les buts d’une façon avec laquelle beaucoup de participants ne sont pas d’accord (« réserve de valeur »), ils se sont moqués d’eux et les ont censurés. Alors évidemment que les gens sont énervés. »
Personnellement, je suis d’accord avec le fait que les buts ont divergé. »

On n’obtiendra évidemment aucune réponse définitive sur la « bonne pratique » qu’il fallait adopter, les deux intervenants défendant leur position avec des arguments valables. Il semble cependant que le débat opposant les maximalistes (ou big blockers) et les small-blockers ne soit pas prêt de s’apaiser. Vitalik Buterin relève finalement qu’il serait utile et prolifique de tempérer ce débat.

« Samson : « Maintenant que vous avez votre propre cryptomonnaie, et les gens de Bitcoin Cash ont leur propre blokchain à promouvoir, il n’y a vraiment plus besoin d’aucune forme d’animosité. » Je suis absolument d’accord, mais il semblerait qu’on en soit encore loin. »

Craig Wright en prend pour son grade

Avant ce débat se déroulait une conférence, où Craig Wright est intervenu. Celui qui s’est prétendu « vrai Satoshi » pendant un temps n’a pas vraiment brillé, d’autant que Vitalik était déjà présent et prêt pour débattre. Il a d’ailleurs commenté son intervention, et sans surprises, il n’a pas été tendre avec Wright, qualifiant plusieurs de ses assertions comme du « bullshit » – des conneries – et concluant sa série de tweet par : Craig Wright est fou.

« Donc, je pense que les deux partis ont besoin d’améliorer leur dialogue.
Cela dit, Craig Wright est fou. »

Au-delà de ses tweets assassins, Vitalik est allé jusqu’à intervenir pendant la conférence afin de confronter Wright et ses incohérences, ponctuant son intervention par un pic cinglant :

« Pourquoi est-ce que cet imposteur a été autorisé à parler à cette conférence ? »

Samson Mow est, quant à lui, sorti de la salle lors de l’intervention de Craig Wright, déclarant à l’assemblée « Vous allez rester pour Faketoshi ?! ». Cela n’a pas échappé à Roger Ver, qui, lors du débat, à qualifié cette attitude « d’incroyablement vulgaire ». Pour lui, qu’il soit Satoshi ou non, Craig Wright a des arguments intéressants et sa vision correspond à celle à laquelle il avait adhéré en rejoignant l’aventure Bitcoin courant 2011.

L’affrontement entre Buterin et Wright s’est poursuivi sur Twitter, où Craig Wright s’est amusé de l’attitude de Vitalik, et lui a adressé quelques pics, le comparant au personnage Bevis de Bevis&Butthead.

« Démoli par Vitalek… Oh… où sont tous mes diplômes… Ça pique, ça pique… Pardon Bevis… Oh, je veux dire, Vitalik. »

« Vitalik a un problème… Quand nous montrons ce que BCH peut faire, il sait que ETH va péricliter puis mourir. »

« Bon… on dirait que j’ai cassé Vitalek. C’est une brindille… il faut que je me souvienne d’y aller doucement la prochaine fois. »

Vivement le report de la seconde journée, qui se déroule en ce moment même ! 😉

Sources complémentaires : Bitcoin Magazine ; Bitsonline || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici