Ethereum-geles-ETH-frozen-1

Parity fail : Etat des lieux suite au rejet de l’EIP 999

Trading du CoinTrading du Coin

Près de 513 774 ethers avaient été gelés en novembre après qu’un utilisateur, se présentant comme @devopps199, ait expérimentalement appelé la fonction kill() d’une librairie du wallet Parity. Il a alors par mégarde détruit ce qui permettait d’accéder aux 587 wallets, et depuis, les développeurs s’activent pour trouver une solution.

L’EIP 867 & 999 à la rescousse de Parity

Les fonds bloqués sur Parity à l’aide de la fonctionnalité de multi-signatures après le 20 juillet se sont retrouvés gelés après la destruction de la librairie. La communauté a appelé à effectuer un hard fork, une solution controversée, pour récupérer les fonds bloqués. Entre ne rien faire, réattribuer les fonds sans modifier le smart-contract, et modifier le protocole pour patcher la librairie, plusieurs méthodes permettent de débloquer la situation.

L’EIP 867 : un hard fork global d’Ethereum

Ether_Ethereum_ETH-crypto-token-coin-1Parmi elles, l’EIP 867Ethereum Improvement Proposal (ethereum/EIPs: Pull Request 867) – propose un Ethereum Recovery Process, permettant de récupérer des fonds bloqués sans modifier le protocole Ethereum à chaque bug de smart contract. C’est un hard-fork global du protocole Ethereum qui permettrait de soumettre au vote de la communauté la possibilité de rétablir les fonds pour une adresse, après un process et une vérification communautaire de la compromission des fonds, en cas de bug de smart-contract par exemple.

L’EIP 999 : une solution pour restaurer & patcher la librairie de Parity

Afri Schoedon a à son tour proposé l’EIP 999 le 15 avril. Cet EIP aurait permis de restaurer le code de la librairie du wallet avec une version patchée, qui ne peux pas être revendiquée ni autodétruite, donc corrigeant le bug, tout en permettant aux utilisateurs de retrouver l’accès à leurs fonds. Une modification du protocole qui n’aurait donc corrigé que le bug du wallet multisig de Parity.

Etherchain proposait d’ailleurs un coin permettant de voter à l’aide d’une signature ethereum Pour, Contre ou Nul à la proposition d’Afri Schoedo. Chaque vote est pondéré par le montant d’ethers détenus par le votant, un vote étant la signature de l’une des propositions du vote.

Le rejet de l’EIP 999

Malheureusement pour les victimes, l’EIP 999 a été rejeté hier avec une majorité de “Non” à 55% représentant plus de 2 millions d’éthers.

“La moins pire des solutions”

La solution du hard-fork reste cependant en elle-même controversée, car cette solution crée des « précédents ». Selon certains utilisateurs, cela pourrait laisser augurer des modifications profondes de protocole pour réparer des problèmes de développement, tandis que d’autres pointent le fait que ce soit la moins pire des solutions.

Il n’est pas certain que les consensus proposés réussissent à mettre la communauté en ordre de marche tant les intérêts divergent et tant les conséquences peuvent être lourdes de sens.

L’EIP 999 vient d’être rejeté, il reste donc l’EIP 867. Une différence profonde distingue cependant les deux proposition, la première se limitant à Parity, la seconde instaurant un changement profond dans l’esprit d’Ethereum qui était guidé jusque là par l’adage “code is law”, même si l’affaire “The DAO” avait déjà montré la fragilité de la devise. Si l’EIP 999 a été rejetée, il semble peu probable que l’EIP 867 soit acceptée.

Lire également :

Sources : Eips.Ethereum ; Coindesk || image from Shutterstock.com

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Mais pour Vitalik, le problème de CoinDesk ne s’arrête pas là. Selon lui, le média a trop souvent recours à des titres sensationnalistes, proches du clickbait comme pour l’affaire de l’EIP 999 qui a été rejeté avant-hier. […]

trackback

[…] Alors que nous avons encore tous en tête l’épisode malheureux où un développeur Parity avait accidentellement gelé pour près de 280 millions de dollars en Ether (pour rappel, le fameux « I accidentally killed it »), Parity a aujourd’hui annoncé avoir […]