Chine

Banque Populaire de Chine : nombre record de dépôts de brevets blockchain

Trading du CoinTrading du Coin

Alors qu’en mars dernier la Banque Populaire de Chine (PBoC) nous apprenait qu’une cryptomonnaie étatique chinoise était en préparation (dès 2014 !), dont l’acronyme était DCEP (pour « Digital Currency Electronic Payment »), nous découvrons aujourd’hui que pas moins de 41 demandes de brevets relatifs aux technologies blockchain ont été déposées par l’organe de recherche de la PBoC.

En effet, d’après Coindesk, le Digital Currency Research Lab de la Banque populaire de Chine a déposé en tout 41 demandes de brevet à ce jour.

Et cela seulement sur les 12 derniers mois, ce qui correspond à la durée d’existence de ce laboratoire de recherche sur les cryptodevises, discrètement créé par la PBoC en juin de l’année dernière, comme l’avait expliqué CCN dans un article de l’époque.

Avec les deux nouvelles demandes de brevet déposées vendredi dernier à l’Office chinois de la propriété intellectuelle (SIPO), le nombre total de demandes soumises par le Digital Currency Research Lab est donc passé de 39 à 41.

Tous les brevets déposés représentent des composantes de ce qui pourrait être un système blockchain complet, de bout en bout.

Les brevets semblent indiquer que le wallet de ce système stockerait une cryptomonnaie émise par la banque centrale (ou une entité centrale autorisée) : seule la détention de cette cryptomonnaie serait décentralisée, grâce à la possession des clés privées.

D’après Coindesk, cette approche hybride est le compromis que souhaite le vice-gouverneur de la PBoC Fan Yifei – et le chef du laboratoire de recherche – Yao Qian : un choix mixte entre centralisation et décentralisation.

Une chose est sûre, c’est que la Chine et sa banque centrale ne lésinent pas sur les moyens de recherche déployés, le pays étant certainement (discrètement) à la pointe en matière de blockchains. Pendant ce temps-là, d’autre pays manquent de tuer dans l’œuf l’univers naissant des cryptomonnaies, en cherchant comment le taxer avant même de le laisser se développer (oui, vous en connaissez un bon exemple !).

Sources : Coindesk ; CCN || Image from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar