Fin de feuilleton judiciaire pour Tether : 18,5 millions de $ d’amende, la vie continue pour le roi du Bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

L’USDT passe sur le gril L’affaire Tether-Bitfinex et les accusations du bureau du procureur général de New York (NYAG) remontent à avril 2019. Accusées d’arrangement avec leur stablecoin USDT, les sociétés sœurs du groupe iFinex ont finalement accepté de payer une amende et ne peuvent plus avoir d’activités d’aucune sorte à New York (ville comme État).

Le NYAG n’apprécie pas les « petits arrangements » entre amis

C’est par un communiqué de presse paru ce 23 février que le bureau de la procureure générale de New York, Letitia James, annonce avoir mis fin « aux activités illégales » de la plateforme d’échange Bitfinex à New York.

Le conflit entre le NYAG et Bitfinex a commencé à cause du prêt de 850 millions de dollars en USDT de Tether à la crypto-bourse. Cette facilité de paiement entre sociétés sœurs avait pour but de couvrir l’énorme trou dans la trésorerie qu’ont provoqué les ennuis judiciaires du processeur de paiement Bitfinex de l’époque, Crypto Capital, alors accusé de pratiquer le shadow banking.

« Bitfinex et Tether ont couvert de manière irresponsable et illégale des pertes financières massives pour maintenir leur système et protéger leurs résultats (…) Les affirmations de Tether selon lesquelles sa monnaie numérique était entièrement garantie par des dollars américains à tout moment étaient un mensonge (…) »

Letitia James

Après 2 ans de tergiversations et de passes d’armes, la procureure générale de New York ainsi que les 2 sociétés du groupe iFinex ont trouvé un accord commun.

Bien que Bitfinex et Tether ne reconnaissent pas les accusations portées par le NYAG, les entreprises acceptent de verser 18,5 millions de dollars de pénalités à l’État de New York pour éteindre ces poursuites qui s’éternisaient.

Pas de réserves de dollars à 100 % pour l’USDT ? Pas de problème

Selon Stuart Hoegner, avocat général de Bitfinex et Tether cité par The Block, le présent arrangement avec le NYAG et le paiement de ces pénalités sont à prendre “comme une manifestation de notre volonté de mettre cette affaire derrière nous, et de nous concentrer sur le cœur de nos business”.

De plus, Bitfinex et Tether devront mettre fin à toutes leurs activités dans la ville et l’État de New York. Le respect de cette interdiction sera l’objet de rapports que les 2 sociétés devront remettre régulièrement au NYAG.

Bitfinex et Tether devront notamment signaler, sur une base trimestrielle, qu’elles séparent correctement les comptes des entreprises et des clients. Elles devront aussi se soumettre à des rapports obligatoires concernant les transferts d’actifs entre les entités du groupe iFinex.

Concernant Tether, l’entreprise devra publier des rapports réguliers sur les actifs et réserves qui soutiennent son stablecoin USDT.

Depuis mai 2019 que, on sait que l’USDT n’est pas couvert à 100% par des dollars US. Avec une constante augmentation de l’émission d’USDT – et près de 35 milliards d’USDT en circulation aujourd’hui -, le marché crypto ne semble pas trop se faire de soucis sur cette réserve fractionnaire. Sans doute à cause de la veille habitude que l’on a de voir les banques traditionnelles recourir systématiquement à ce genre de pratique controversée ?

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER