Mt.Gox

GoxRising : Mt. Gox n’appartenait pas à Mark Karpelès mais à Brock Pierce

Trading du CoinTrading du Coin

Les petits investisseurs lésés par le désastre Mt. Gox se remettent à peine du choc des 16 milliards de dollars demandés par CoinLab. Malheureusement pour eux, de nouvelles tribulations voient déjà le jour, en la personne du milliardaire Brock Pierce. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

1 bitcoin pour Karpelès

Les 24 000 créanciers de Mt. Gox ne semblent décidément pas prêts de revoir les 850 000 BTC perdus en 2014, suite au piratage puis à la fermeture de la plateforme d’échange et l’arrestation de son CEO, Mark Karpelès.

Une nouvelle “solution” possible, appelée « GoxRising », vient se rajouter à la complexité de l’affaire. Ce nouveau plan de réhabilitation soutenu par le milliardaire Brock Pierce, appelle les créanciers à se réunir sous sa bannière pour gagner du temps dans le processus juridique.

Selon CCN, pour soutenir son initiative Brock Pierce a révélé qu’il aurait racheté la participation de 88 % de Mark Karpelès dans Mt. Gox en 2014, via la société Sunlot. Pour la somme symbolique de 1 BTC !

1 bitcoin pour McCaleb

Toujours en 2014, Brock Pierce affirme ensuite qu’il a racheté les 12 % restants de participation auprès de Jed McCaleb, là aussi pour un bitcoin. Jed McCaleb, premier propriétaire de MtGox (revendu ensuite à Mark Karpelès) et cofondateur de Ripple (XRP) et de Stellar (XLM), n’a pour l’instant pas confirmé la réalité de cette transaction.

L’enjeu est important, puisqu’il y a l’équivalent d’environ 1,2 milliard de dollars d’actifs détenus par le liquidateur judiciaire de Mt Gox : 630 millions de dollars en espèces, 137 892 BTC, 162 106 Bitcoin Cash (BCH) et d’autres cryptos issus de fork divers et variés (BSV, BTG, etc.).

Le plan de réhabilitation proposé par GoxRising s’articulerait autour de la création d’un « Gox Coin », qui accorderait aux créanciers de Mt. Gox une participation dans la nouvelle structure.

Brock Pierce révèle que l’objectif de GoxRising est, à long terme, de redémarrer la plateforme en tant qu’exchange cryptos, reprenant le nom de “Mt. Gox”, ou juste “Gox” (mentionné comme « The New Mt. Gox Exchange» dans les documents communiqués).

Le phénix Mt. Gox

« (…) [Mt. Gox] est en liquidation et en faillite au Japon depuis plus de cinq ans. Mais l’histoire n’est pas terminée. Le dernier chapitre de ce livre n’est pas écrit. Nous avons le pouvoir d’écrire cette histoire. Quel genre de fin voulons-nous pour cette histoire ? (…) [Mt. Gox] tel un phénix, renaît de ses cendres » Brock Pierce

Pour que l’initiative GoxRising réussisse un jour, il faudra déjà qu’environ la moitié des créanciers veuillent la suivre, soit 12 000 personnes. Le combat pour les restes de Mt. Gox n’est pas près d’être terminé !

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici