Line

LINE se prépare à lancer son propre exchange

L’application de messagerie instantanée et d’appels vocaux & vidéos LINE, développée initialement par une entreprise sud-coréenne, va très prochainement lancer sa plateforme d’échange crypto basée à Singapour.

Disponible pour les clients du monde entier… à l’exception des États-Unis et du Japon.

LINE pourrait être comparée à la fameuse application mobile WhatsApp. Néanmoins, en termes de développement et de croissance, LINE est bien loin devant l’entreprise rachetée par Facebook en 2014…

Quelques chiffres pour y voir plus clair : si en avril 2018, WhatsApp avait près de 1,5 milliards d’utilisateurs actifs par jour, il faut alors diviser ce chiffre par 7 pour comptabiliser le nombre d’utilisateurs de LINE (203 Millions). Néanmoins, LINE a franchi le cap des 100 millions d’utilisateurs en l’espace de 19 mois, alors qu’il en a fallu plus de 50 à Facebook; croissance plutôt rapide… Via son service de streaming musical, mais aussi la vente d’autocollants et de jeux, LINE génère une partie significative de ses revenus et parvient à lever prés de 1,3 milliard de dollars en 2016 avec une introduction partielle en bourse.

D’un point de vue crypto, LINE veut établir ses premiers pas dans cette industrie en plein boom et compte ainsi attirer de nouveaux utilisateurs et clients. En effet, cette dernière travaille actuellement sur son token ainsi que sur son propre exchange baptisé Bitbox. Selon LINE, Bitbox offrira plus de 30 cryptos différentes avec des frais à moindre coût (0,1 %). Les services de la plateforme seront déclinés en plus de 15 langues différentes. Bitbox ne s’est néanmoins pas avancé sur la totalité des cryptos accessibles au sein de sa plateforme, mais a confirmé que les principales seraient disponibles comme bien évidemment Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Bitcoin Cash (BCH) et Litecoin (LTC).

“Certifiée Conforme”

Le communiqué de presse stipule :

« Etant donné la forte croissance qu’ont connu les cryptos dans le monde entier, LINE désire maintenant offrir à ses utilisateurs la possibilité d’échanger ces monnaies en toute sécurité. L’entreprise offrira alors très prochainement ce service, car la totalité du système de sécurité est d’ores et déjà opérationnelle ».

Cela rappelle peut-être chez certains un goût de déjà-vu, car LINE n’en est pas à sa première tentative. La compagnie avait auparavant tenté d’ouvrir un nouvel exchange au Japon en début d’année, mais avait malheureusement été arrêtée dans sa lancée après que l’agence gouvernementale des services financiers (Financial Services Agency – FSA) ait mis en place une réglementation des plus strictes : le hack de Coincheck reste toujours présent dans l’esprit des régulateurs.
En ce qui concerne cette nouvelle tentative, LINE affirme que “la demande d’enregistrement comme exchange de devises cryptos a déjà été soumise au FSA et est actuellement en cours de révision”.

LINE affirme que trente crypto-actifs seront disponibles, mais que les monnaies fiat ne seront pas encore les bienvenus. Opérationnelle certes, complètement fonctionnelle ? Peut-être pas encore…

Sources : Statista ; Coindesk ; Bitsonline ; Cryptovest ; Bitcoinist || Images from Shutterstock

Restez connecté à l'actualité
Qui d'autre veut recevoir un résumé de l'actualité des dernières 24h chaque matin ?
PARTAGER
Jean-Armand
Jean-Armand est basé en Suisse depuis maintenant 5 ans. Son intérêt marqué pour les fintechs a émergé durant son parcours professionnel et universitaire acquis sur quatre des cinq continents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.