La Chine tente l’argument de la protection de la vie privée pour son Yuan numérique

Principe d’anonymatLa Banque populaire de Chine veut rassurer quant au respect des droits en matière de protection des données personnelles des utilisateurs du yuan numérique (e-CNY). La monnaie numérique de la banque centrale chinoise (MNBC) collecterait finalement moins d’information sur ses utilisateurs, que ne le feraient la plupart des applications de paiement électroniques. Joli conte chinois ou nuage de fumée ?

Yuan numérique et droit à l’anonymat : la Chine, bon élève de la protection des données personnelles

Le gouverneur de la Banque populaire de Chine, Gang Yi, s’est exprimé sur la confidentialité offerte par le yuan numérique, lors d’une session vidéo à la conférence dans le cadre du 30e anniversaire de l’Institut pour les économies émergentes de la Banque de Finlande. Gang Yi a indiqué que la banque centrale a « adopté un principe d’anonymat pour les petites transactions concernant le yuan numérique ». Le régulateur n’interviendra « que pour réglementer dans le cadre de la loi les transactions importantes ».

Gang Yi a également souligné que seules les données personnelles nécessaires, « et le minimum de ce qui est légalement requis »  seront collectées lors de l’utilisation du yuan numérique, « ce qui est bien moins que les applications de paiement électronique d’aujourd’hui ». La Banque populaire de Chine ne transmettra pas en outre les données personnelles des utilisateurs du yuan numérique, « à un tiers ou à une agence gouvernementale » à moins que la loi ne l’exige. Certains esprits chagrins pourraient relever que la Banque Populaire Chinoise étant elle-même une quasi-agence gouvernementale, la promesse n’aura pas de difficulté à être tenue.

>> Prêt à rentrer dans le crypto-game ? Swissborg vous attend et vous offre jusqu”à 100 euros <<

Adoption du yuan numérique et ambitions internationales : les chiffres et les coopérations

L’adoption du yuan numérique continue d’augmenter, le nombre de personnes possédant un compte e-CNY a dépassé les 140 millions. Le volume des transactions de la MNBC a quant à lui dépassé les 62 milliards de yuans, soit environ 9,7 milliards de dollars en octobre 2021. Le yuan numérique est principalement utilisé pour payer des dépenses de consommation dans la vente de détail en Chine.

Gang Yi a exposé le souhait de la Banque populaire de Chine, « de coopérer avec les banques centrales, les agences internationales et les entités de cryptomonnaie du monde entier ». Il a notamment évoqué le lancement d’un pont avec la Banque de Thaïlande, la Banque centrale des Émirats arabes unis et l’Autorité monétaire de Hong Kong, qui permet d’effectuer des règlements internationaux en yuan numérique.

La Banque populaire de Chine continue son opération de séduction pour le yuan numérique en mettant en avant cette fois-ci, – non sans une certaine ironie au regard d’un système dominant peu réputé pour sa souplesse et son libéralisme en la matière – la protection des données personnelles des utilisateurs. On attendra en conséquence pour observer concrètement les éventuels écarts entre les discours encourageant l’adoption de l’e-CNY, et la réalité sur le fonctionnement de cette MNBC.

Dans 2 jours ? dans 2 semaines ? dans 2 mois ? personne ne sait quand le bull run crypto reprendra. Ce qui est certain, c’est qu’il ne sera plus temps d’avoir des regrets. Préparez au mieux cette prochaine phase de croissance en profitant dès aujourd’hui d’une offre exceptionnelle : jusqu’à 100€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€)

Kallisté O'Sullivan

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Recevez un condensé d'information chaque jour