GMO-ASIC

Des ASIC de 7 nm pour le prochain mineur de GMO !

Trading du CoinTrading du Coin

Après avoir annoncé fin 2017 qu’il se lançait dans le minage des cryptomonnaies, le groupe japonais GMO Internet est passé à l’action, et va passer à la vitesse supérieure.

La firme a annoncé ce 23 mai qu’elle lancerait son nouveau mineur, le « B2 », le 6 juin prochain. Cet appareil de minage est basé sur des puces de 7 nanomètres, une première mondiale.

Sa conception avec des puces de minage de 7 nm, appelées « GMO 72b », devrait fournir une puissance de hachage élevée pour un besoin en électricité plus faible.

En plus de vendre le B2 à d’autres mineurs, le groupe GMO prévoit également d’utiliser son nouveau produit dans ses propres installations de minage existantes. Selon un rapport publié début mai, GMO aurait déjà miné un total 906 BTC et 537 BCH depuis le lancement de ses opérations de minage en décembre 2017.

asic-electronique-mining-minage-serveur-1

Il faut dire que GMO n’hésite pas à investir les moyens nécessaires au fonctionnement de son pôle de minage de cryptomonnaies. D’après CoinSpeaker, le groupe avait injecté en septembre 2017 près de 320 millions de dollars dans la recherche et le développement de ce nouveau processeur ASIC. Le groupe basé à Tokyo avait également fait parler de lui à cette époque, en annonçant qu’il allait payer ses employés directement en bitcoins.

Quand on voit un géant de l’informatique comme GMO investir de telles sommes dans le développement d’appareils de minage, on peut se dire que le Proof-of-Work a encore un peu d’avenir devant lui, car de tels investissements ne se feraient pas si le Proof-of-Stake ou un autre algorithme de consensus était vraiment sur le point de remplacer le PoW à court terme.

Sources : CoinSpeaker ; CoinDesk || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici