GMO Internet s’attaque au mining de bitcoins

Trading du CoinTrading du Coin

En septembre dernier, GMO Internet a fait savoir au monde entier son intention de s’attaquer à l’exploitation minière de cryptomonnaie et d’y investir plus de 3 milliards de dollars. Ce qui était encore en phase de projet est désormais bien lancé : le géant de l’internet vient de confirmer son activité de minage de bitcoin.

La mine sera basée en Europe

On savait que les dirigeants de GMO appréciaient les cryptomonnaies. Cela semble se confirmer puisque, la société japonaise a décidé de se lancer dans l’exploitation minière de bitcoin et vient même de lancer officiellement le projet basé en Europe du Nord.

Dans une annonce, GMO Internet explique :

« L’entreprise lance son centre minier en utilisant une énergie renouvelable abondante en Europe du Nord, ce qui nous a permis de réduire la consommation d’énergie. Nous développons actuellement des ordinateurs haute performance pour l’exploitation minière avec notre partenaire d’alliance qui possède une technologie de conception de semi-conducteurs. »

Démarrage en 2018

Dans ce même communiqué, on peut lire également :

« Grâce à un test de fonctionnement utilisant la technologie actuelle, nous avons confirmé qu’un certain niveau de rentabilité pouvait être garanti, et par conséquent, GMO Internet a officiellement décidé de se lancer dans le mining de cryptomonnaie. »

Le minage proprement dit ne débutera toutefois qu’au premier semestre de 2018, et l’entreprise utilisera des cartes graphiques « nouvelle génération » basées sur des puces de 7 nanomètres pour atteindre son objectif. Par ailleurs, le géant japonais n’a pas dévoilé certains détails, comme l’emplacement exact de son centre minier européen.

GMO veut aller encore plus loin

Cette nouvelle activité liée au bitcoin prouve une fois encore le grand intérêt que porte GMO à la cryptomonnaie, qui pour elle deviendra la nouvelle devise universelle. La firme japonaise a d’ailleurs commencé par promouvoir les monnaies numériques en interne, en proposant à ses employés de recevoir leur salaire en bitcoin.

GMO Internet ne pense pas s’arrêter là car, en plus de l’exploitation minière, elle prévoit également de mettre en place son propre service de cloud computing, ainsi que la vente de cartes minières next-gen.

Sources : CCN ; News.bitcoin ; Financemagnates

découvrez nos
solutions de minage

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] que les uns investissent des milliards de dollars pour créer leurs propres centres miniers, d’autres ne font que profiter des ressources des ordinateurs des gens pour récolter des […]

trackback

[…] ce qui est de l’extraction minière, des entreprises de renom commencent à s’y mettre, pendant que les géants du secteur comme Bitmain continuent à se développer à […]

trackback

[…] Après avoir annoncé fin 2017 qu’il se lançait dans le minage des cryptomonnaies, le groupe japonais GMO Internet est passé à l’action, et va passer à la vitesse supérieure. […]

trackback

[…] japonaise GMO ne perd pas de temps pour son investissement dans le monde des cryptomonnaies. Après l’annonce de son lancement dans le minage, GMO annonçait la sortie d’un nouvel appareil de minage pour ce 6 juin, et c’est chose faite […]