L’Inde continue de légiférer autour de la blockchain.

1

Dernièrement, nous vous avions parlé de l’état indien d’Andhra Pradesh ayant intégré l’Alliance d’Entreprises Ethereum et souhaitant devenir « la silicon valley de la blockchain en Inde ».
C’est cette fois-ci au tour de l’état de Karnataka de réfléchir à adapter sa politique en faveur des crypto-monnaies.

Bangalore, capitale de cet état situé au sud-ouest de l’Inde qui donne sur la mer d’Arabie, est déjà connue pour être un centre de hautes technologies.
En raison d’une demande croissante concernant les crypto-monnaies, particulièrement pour le Bitcoin, l’état tient à ne pas se laisser distancer. En est la preuve le nombre toujours croissant d’investisseurs qui se tournent vers les crypto-monnaies, surtout parmi les classes les plus jeunes de la population indienne.

Un article du journal Times of India, rapporte le tweet de Priyank Kharge, ministre des nouvelles technologies et biotechnologies :
« Le gouvernement accueillera bientôt un séminaire afin de mieux comprendre les enjeux de la blockchain dans la gouvernance et le Bitcoin. Si nécessaire, nous ferons évoluer notre politique »

Pour le moment, le Bitcoin n’est ni légal, ni illégal en Inde, même si certains signaux, comme une déclaration du gouvernement indien fin juin tendent à prouver que le gouvernement va le légaliser.
Ceci étant dit, rien n’est pour l’instant sûr concernant la réglementation à venir des crypto-monnaies.

Source : Cryptocoinsnews