Cryptomonnaie : les altcoins sont-ils en bear market ?

Le marché saigne – L’année 2022 est loin d’être celle attendue par la majorité des acteurs. En effet depuis la fin de l’année, le Bitcoin a perdu 60 % et une grande majorité des altcoins ont perdu 90 %. Qu’on ait un biais bullish ou bien qu’on soit optimiste quant à l’adoption des cryptomonnaies pour les années à venir, force est de constater que la période est fortement baissière. Les cryptomonnaies font partie des actifs dits risqués et sont très corrélées aux actions US. Pour le moment, elles sont baissières et, malgré le récent rebond de celles-ci, il n’est pas certain que la baisse soit terminée. Les altcoins ont-ils terminé le cycle ? La situation est-elle différente par rapport à 2018 malgré la forte chute ? Voyons si la fête est terminée ou s’il y a encore de l’espoir.

Cette analyse vous est proposée en collaboration avec le Trading du Coin et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers.

Ethereum contre Bitcoin : cassure de la trendline, Ethereum envoie un signal baissier

Depuis février 2020, Ethereum (ETH) est haussier contre le Bitcoin. La trendline haussière de la paire ETH/BTC est cassée, il va falloir conserver le support :

La paire Ethereum contre Bitcoin casse un niveau important. Il faut conserver le support.
Cours d’Ethereum contre Bitcoin (1W)

La trendline haussière (marron) est cassée. Ethereum doit absolument tenir contre Bitcoin en conservant le support numéro 1 (S1). À présent, la paire est baissière en unité hebdomadaire. Ethereum est considéré comme le leader des altcoins, c’est pour cette raison qu’il est intéressant d’étudier cette paire.

Pour le moment, il reste de l’espoir pour les altcoins tant que le support 1 tient. S’il venait à céder, la paire enverrait un puissant signal baissier. Au mieux, il faudrait même que la paire réintègre la trendline, mais cela semble compromis pour le moment. Le Bitcoin a repris les rênes du marché et il faudra être patient avant de voir Ethereum surperformer le roi des cryptomonnaies.

Le momentum qui permet de connaître la force des acheteurs contre la force des vendeurs est clairement baissier et sous trendline baissière. Il faudra que cette trendline cède pour pouvoir espérer retrouver de la force côté acheteur.

La situation ne ressemble pas à celle connue en 2018 sur ce graphique. Pour espérer quoi que ce soit, il faudra qu’Ethereum reprenne de la force en structurant un changement de dynamique en hebdomadaire.

Les altcoins en fin de cycle ou reste-t-il de l’espoir ?

La capitalisation des altcoins

Comme dit en introduction de cet article, les altcoins ont énormément perdu en valeur. Le graphique qui met en lumière la capitalisation des altcoins semble pourtant donner de l’espoir :

La capitalisation est sur la borne basse du range.
Graphique de la capitalisation des altcoins (1W)

La situation paraît catastrophique, des altcoins ont perdu 90 % depuis leur plus haut historique. Pourtant, la capitalisation des altcoins semblent tout de même solide. Le cours dessine un range et est actuellement au niveau de la borne basse. Le graphique est baissier en unité de temps hebdomadaire, il faudra attendre une structure de retournement pour que les altcoins reprennent de la valeur.

Le momentum est baissier, il faudra là aussi attendre avant de pouvoir retrouver de la force acheteuse côté altcoins.

La situation est certes compliquée pour de nombreux altcoins, mais ce graphique laisse de l’espoir pour les mois à venir. Bien entendu, si la borne basse du range cède, cela risque d’être très compliqué pour les altcoins. N’oublions pas que les altcoins peuvent perdre plusieurs fois 90 % pendant un bearmarket.

Retour sur support pour les altcoins contre le Bitcoin ?

Le graphique des altcoins contre le Bitcoin permet de voir si les altcoins sont puissants face au Bitcoin ou bien s’ils sont en bearmarket comme en 2018. Là encore, la situation ne semble pas si catastrophique :

Le graphique des altcoins contre le Bitcoin est proche du support.
Graphique Total 2 contre le Bitcoin (1W)

Pour le moment, la résistance ne veut pas céder. Si les altcoins arrivent à pousser et à faire clôturer ce graphique au-dessus de la zone rouge, ce sera un fort signal d’achat pour les altcoins. Bien que les altcoins soient baissiers et qu’ils aient perdu beaucoup de valeur, le cours de la capitalisation des altcoins contre le Bitcoin est proche d’un important support. Tout n’est pas perdu, il va falloir que les acheteurs d’altcoins défendent ce support.

On le voit, la situation est complètement différente de celle connue en 2018. Il n’est pas impossible que ce support cède et laisse place à un marché baissier de l’ampleur connue en 2018, mais ce n’est pas encore le cas. Les probabilités sont orientées vers une poursuite du range en cours.

Le momentum est baissier sur ce graphique. Les acheteurs ne montrent pas de force actuellement, il faudra que cette trendline cède.

Les altcoins sont actuellement très shortés par les acteurs du marché ?

Il existe des produits dérivés qui permettent notamment de pouvoir utiliser l’effet de levier. Grâce aux contrats perpetuels, les acteurs peuvent long (qui mise sur une hausse) ou bien short (qui mise sur une baisse) un actif. Ces produits sont très attractifs et de plus en plus d’acteurs se lancent dans l’espoir de faire de gros gains. Il est important de rappeler que ce type de produit est hautement risqué.

Le funding est négatif.
Funding rate global des altcoins

Les acteurs payent des frais pour pouvoir rester en position. Le funding rate est un mécanisme de frais qui permet d’avoir constamment le prix spot (achat de vraies cryptomonnaies) et le prix sur les dérivés (contrats) proche. Quand l’indicateur est en rouge, les acteurs en shorts payent des frais et quand il est vert, ce sont les longs qui payent.

Actuellement, le funding global, c’est-à-dire sur l’ensemble des contrats, est très négatif. Il est encore plus négatif que lors de la chute en mai 2021. Il est très rare d’avoir autant de shorts sur le marché des cryptomonnaies, il en résulte souvent des rebonds.

Bien entendu, ce genre de données ne nous aide pas en terme de timing. Ceci montre clairement que les acteurs ont un comportement de shorts agressif et que ce phénomène est rare. En général, le marché accumule les shorts pour ensuite les liquider. On appelle cela un short squeeze. Il faut pour cela que le Bitcoin arrête de chuter et se stabilise.

Les altcoins sont dans une situation délicate. Les altcoins sont baissiers à court et moyen terme, mais les différents graphiques analysés dans cet article ne semblent pas être catastrophique. En effet, la plupart rejoigne des niveaux de supports qui devraient pouvoir permettre aux altcoins de rebondir, voire de changer de tendance. Sur les marchés dérivés, les altcoins sont actuellement très shortés et cela donne très souvent lieu à un short squeeze. La route sera longue pour retrouver des altcoins haussiers, et rien n’indique que la chute est terminée. On peut cependant remarquer que le marché ne ressemble pas à la période de bearmarket en 2018 et cela laisse encore de l’espoir.

Est-il possible d’être gagnant à tous les coups ? Que le cours de Bitcoin soit en pleine forme, ou traverse des turbulences, le Trading du Coin vous propose d’accroître vos chances de réussite. En effet le Trading Du Coin permet aux particuliers d’accéder à un outil de trading algorithmique et 100% automatisé. Réel mécanisme tendanciel, cet outils a été conçu pour s’adapter aux retournements de marché. Il se positionne sur les crypto actifs les plus dynamiques du moment

crpto_me

Oenologue de formation, j’ai voyagé dans différents pays et découvert le Bitcoin et les cryptomonnaies. Je me suis notamment formé à l’Analyse Technique et je souhaite partager mes connaissances. Je continuerai à apprendre et à partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour