Les banques japonaises détestent Bitcoin… mais veulent en capturer l’essence

Les banques se mettent à la crypto – Depuis le lancement du réseau Bitcoin en 2009, les banques ont majoritairement vu cette innovation d’un mauvais œil. Cependant, celles-ci semblent désormais avoir changé d’avis sur la question, du moins en partie. De plus en plus d’institutions bancaires se tournent ainsi vers les cryptomonnaies, et notamment les stablecoins. 

Une banque japonaise imagine un yen numérique

Une chose est sûre, les banques ne voient pas Bitcoin d’un très bon œil. Néanmoins, la “technologie blockchain” les intéresses beaucoup. Ainsi, de nombreuses initiatives évoluent autour de stablecoin adossé à une monnaie fiduciaire. 

Tribal Finance et les PME

Le dernier en date nous provient du Japon. Ainsi, l’une des plus importantes banques du pays, appartenant au groupe Mitsubishi UFJ, envisage de lancer un stablecoin adossé sur le yen.

D’après les informations rapportées par le média local, Nikkei, celui-ci devrait être utilisé dans le cadre de règlements d’actifs numériques de type securities.

Nous apprenons également que ce yen numérique devrait voir le jour au cours de l’année 2023. Nous n’avons aucune information sur les technologies utilisées, ou s’il sera hébergé sur une blockchain publique. 

>> Sautez le pas des cryptomonnaies et achetez vos premiers bitcoins sur KuCoin <<

Vers l’institutionnalisation des NFT ? 

De cette nouvelle en découle une autre. En effet, le yen numérique développé par Mitsubishi UFJ sera par ailleurs utilisé sur la plateforme d’échange de securities par Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC) et SBI Holdings.

Celle-ci devrait voir le jour en 2023, et devrait “utiliser la technologie de la blockchain pour négocier des titres non traditionnels tels que l’immobilier et l’art”, rapportent nos confrères de TheBlock. 

Ainsi, SBI et SMBC, deux institutions éminentes japonaises s’apprêtent à lancer une plateforme de vente de titres numériques s’apparentant beaucoup aux plateformes, que nous pouvons connaitre dans l’écosystème des NFT. 

Évidemment, SBI n’en est pas à son coup d’essai. En effet, le conglomérat financier lançait dès 2018 son coin ainsi que sa plateforme d’échange de cryptomonnaies VC Trade.

En novembre 2020, celle-ci a même proposé un taux d’intérêt de 1% sur les BTC déposés par leurs utilisateurs. 

De son côté, la Banque Centrale japonaise a également évoqué la création d’une monnaie numérique de Banque Centrale (MNBC), sans pour autant donner plus de nouvelles depuis. 

Face à l’essor des initiatives de MNBC, les régulateurs sont de plus en plus frileux avec le stablecoin. Ainsi, de nombreux problèmes sont encore soulevés au sujet des stablecoins dans le dernier rapport du World Economic Forum.

Commencez dès maintenant à préparer le futur en vous faisant une petite chaussette numérique ! Achetez vos premières cryptomonnaies en vous inscrivant sur la plateforme de référence KuCoin. Economisez 10% sur vos frais de trading en suivant notre lien affilié.

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour