Le géant financier Citibank ne tarit pas d’éloge sur Bitcoin… mais estime avoir trouvé encore mieux

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin moins prometteur que d’autres ? – Beaucoup de banques, même parmi les plus grandes et réputées, ont complètement retourné leur veste concernant Bitcoin et les cryptomonnaies, passant même du dénigrement à l’adoption pour certaines. La Citi Private Bank (Citibank) s’est, par exemple, déjà montrée très optimiste sur Bitcoin et semble toujours l’être, même si elle entrevoit d’autres secteurs pleins de promesses encore plus généreuses que BTC.

Bitcoin, à mettre en portefeuille pour son énorme potentiel ?

David Bailin, CIO (directeur des investissements) de la Citi Private Bank, a récemment donné une interview à la chaîne Yahoo Finance pour discuter de ce qui ressemble à une reprise générale de l’économie et des marchés mondiaux, en cette fin espérée de la crise sanitaire du Coronavirus.

Le dirigeant de la multinationale bancaire semble toujours considérer le fait d’avoir un peu de bitcoins (BTC) comme une opportunité intéressante, dans un portefeuille d’investissement équilibré, comportant 15 % d’actifs « opportunistes » (plus spéculatifs, mais avec un gros potentiel) :

« (…) il ne fait aucun doute que Bitcoin va bien se porter, en raison du niveau d'intérêt que tout le monde lui porte (…) dans la partie opportuniste [d’un portfolio], vous pouvez, si vous le souhaitez, avoir une exposition à Bitcoin ou à d'autres cryptos. »

Bitcoin, c’est bien, mais y-aurait-il encore mieux ?

Au-delà de Bitcoin et des cryptomonnaies, David Bailin considère qu’il y aurait d’autres « tendances inarrêtables ».

Des secteurs, comme ceux du big data, des technologies liés aux satellites ou encore l’exploitation de l’énergie solaire, lui paraissent au moins aussi prometteurs que Btcoin, et peut-être même plus :

« Ces types de tendances géantes et inarrêtables sont vraiment de merveilleuses opportunités d'investissement qui sont probablement, à long terme (…), bien meilleures que Bitcoin, parce que vous pouvez les identifier, vous pouvez les quantifier, vous pouvez trouver des entreprises qui s'y engagent et vous pouvez voir que la taille du marché dont nous parlons est extraordinaire (…) »

Même si s’intéresser à Bitcoin est définitivement « une bonne chose » pour le dirigeant de la Citibank, il préfère avoir une vision bien plus large sur les secteurs et actifs qu’il qualifie d’opportunistes.

La diversification est en général une bonne chose en investissement. Ainsi, même si le potentiel de Bitcoin et des cryptomonnaies est énorme pour l’économie et la finance, la Citibank ne se ferme pas aux autres opportunités. Mais on conviendra sans peine qu'on voit mal comment un autre secteur pourrait être plus « inarrêtable » que celui de la cryptosphère actuellement.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Tazok dit :

    Ok mais comment investir dans ces secteurs ?

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER