Le catastrophique Ripple abandonné de tous – MoneyGram ne veut plus entendre parler du XRP

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

La fin des haricots pour Ripple ?Le jeton XRP proposé par Ripple Labs perd progressivement tous ses soutiens face à la menace de la Security and Exchange Commission (SEC). Son partenaire MoneyGram en fait partie et a annoncé vouloir prendre ses distances.

Un retrait timide pour le moment

Ce 22 février, MoneyGram a publié le rapport de son bilan de l’année 2020, bilan qui aborde notamment sa relation avec Ripple Labs, l’entreprise émettrice du jeton interbancaire XRP.

Suite à un partenariat conclu entre les 2 sociétés, MoneyGram était payée par Ripple pour l’aider à développer le marché du XRP.

On constate ainsi que, pour le quatrième trimestre 2020, MoneyGram a de nouveau engrangé un bénéfice net de 8,5 millions de dollars en frais de développement du marché du XRP – 9,2 millions de dollars bruts, auxquels elle a déduit 0,7 million de dollars de frais de transaction et de trading.

Pourtant, malgré ces gros chèques accordés par Ripple, MoneyGram explique que, pour son premier trimestre 2021, elle « ne prévoit pas de bénéficier des frais de développement du marché Ripple ».

Le XRP devenu une persona non grata

Un peu plus loin dans ce rapport, on découvre la raison du soudain arrêt de collaboration financière. MoneyGram a déclaré que :

« En raison de l'incertitude concernant le litige en cours avec la SEC, la société [MoneyGram] a suspendu les transactions sur la plateforme ODL (on-demand liquidity) de Ripple (…) »

Au cours du premier trimestre 2020, MoneyGram explique avoir pourtant engrangé une belle incitation de 12,1 millions de dollars nets pour l’aide au développement de l’écosystème du XRP.

Mais face aux risques de violation des lois US sur les valeurs mobilières, MoneyGram préfère ne pas continuer ses affaires avec Ripple et son XRP. Le jeton interbancaire est devenu un véritable paria, rejeté par de plus en plus de services et de sociétés cryptos.

Pour l’instant, MoneyGram fait donc une croix sur une poule aux œufs d’or qui lui avait rapporté 50,2 millions de dollars sur l’année 2020. Visiblement, l'incertitude qui plane autour de Ripple et de la SEC éloigne même les sociétés qui ont été avantagées financièrement.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER