La fin des haricots pour Ripple ? Coinbase, Crypto.com et les géants crypto se débarrassent du XRP

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le XRP bientôt banni ? – En accusant Ripple Labs d’avoir mené une vente illégale de valeurs mobilières avec ses XRP, la Securities and Exchange Commission (SEC) semble avoir condamné à mort le jeton interbancaire. Les unes après les autres, les plateformes stoppent les échanges de XRP, et cela ne semble être que le début.

Le XRP retiré petit à petit des crypto-bourses

La Securities and Exchange Commission, principal gendarme financier étasunien, a annoncé juste avant Noël qu’elle déposait une plainte contre Ripple et 2 de ses plus hauts dirigeants – Christian Larsen et Bradley Garlinghouse.

Ils sont en effet accusés d’avoir violé les lois US sur les valeurs mobilières (securities), en n’enregistrant pas leurs ventes de XRP auprès de la SEC.

Depuis, c’est le déluge de mauvaises nouvelles pour Ripple et son jeton. Nous allons essayer d’en faire une liste, mais elle est non exhaustive, vu la vitesse à laquelle les abandons de listing du XRP se multiplient. Alors, mieux vaut vous renseigner auprès de votre plateforme si elle ne figure pas ici.

Coinbase suspendra le trading de XRP dès le 19 janvier

En février 2019, après avoir très longuement hésité, la plateforme de Brian Armstrong avait fini par lister le jeton interbancaire sous la pression des « When XRP ? » de la communauté Ripple (la fameuse XRP Army).

Un choix que la crypto-bourse semble aujourd’hui regretter, puisque désormais Coinbase annonce sur son blog qu’elle a déjà suspendu les ordres au marché (market order) sur ses paires avec le XRP, depuis ce 28 décembre. Le 19 janvier, les ordres à cours limité (limit order) seront également suspendus, ce qui mettra fin au trading du XRP sur Coinbase.

Les ordres au marché sur XRP déjà indisponibles sur Coinbase

Arrêt des dépôts et du trading de XRP sur BitStamp

Une des plus anciennes plateformes de change crypto va également fermer ses portes au XRP. Bitstamp a effectivement annoncé sur son blog qu’elle allait suspendre tous les échanges et dépôts du jeton interbancaire dès le 8 janvier. Les retraits resteront toujours possibles.

Crypto.com déliste XRP et stoppe les intérêts

En plus de ses cartes bancaires crypto, le site Crypto.com propose également un service de trading de crypto-actifs. Ce dernier prévient ses clients US qu’à compter du 19 janvier, le XRP sera retiré de son offre et le trading suspendu.

De plus, l’offre de taux d’intérêt (Crypto.com Earn) sur les dépôts de XRP est arrêtée dès ce 29 décembre. Les intérêts seront payés jusqu'à cette date.

Grayscale stoppe les souscriptions à son fonds XRP

Il n’y a pas que les crypto-exchanges classiques et les investisseurs particuliers qui sont affectés par la présente vague de retrait du jeton de Ripple. La société Grayscale, spécialisée dans les fonds d’investissement pour institutionnels va aussi faire de même.

Alors qu’on peut déjà lire sur le site de la firme que « le placement du Grayscale XRP Trust est actuellement fermé », un client du fonds d’investissement a rendu publique la communication suivante sur Twitter :

« (…) nous n’acceptons plus de nouvelles souscriptions, ni ne validerons plus les souscriptions en attente, pour les placements dans le Grayscale XRP Trust (…) »

D’autres retraits en cours ou à venir

La liste ne s’arrête pas là : à l’heure actuelle, la plateforme d’échange OKCoin et le market-maker B2C2 ont également annoncé mettre fin au listing et trading de XRP, respectivement à partir du 4 janvier pour cette première et depuis le 24 décembre pour ce second.

Le gestionnaire d'actifs 21Shares (anciennement Amun), a également retiré son produit négocié en bourse (ETP) portant sur le XRP.

Ripple et son jeton XRP sont actuellement dans une très mauvaise passe. Même si le combat judiciaire avec la SEC ne fait à peine que commencer, les différentes entreprises du secteur crypto ne souhaitent pas prendre de risque avec ce crypto-actif, qui semble manifestement devenu comme “pestiféré” à leurs yeux.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER