Ripple (XRP) : 1 million de dollars à Gemini et 100 millions d’XRP à Coinbase pour son listing

Trading du CoinTrading du Coin

Les reporters de Bloomberg ont discuté avec 4 employés de Ripple – restés dans l’anonymat – qui ont confié qu’on leur avait conseillé “d’inciter financièrement” certains exchanges – Gemini & Coinbase sont cités – pour ajouter le token XRP.

Ripple prête à payer 1 million de dollars à Gemini

Un cadre de Ripple aurait proposé 1 million de dollars en liquide à Geminil”exchange des frères Winklevoss – pour faire lister le XRP. L’exchange a refusé, même si l’employé de Ripple avait d’autres outils dans sa mallette, “paiement de rabais” et autre “couverture de frais connexes”. Coinbase a également eu ce type de proposition. Ripple déclarait en automne dernier qu’elle était prête à céder plus de 100 millions d’XRP à Coinbase pour être listée. Ripple valait à ce moment-là – entre mi-septembre et mi-décembre – entre 0.20 $ et 0.25$. A noter que c’est justement à la fin de l’automne que le XRP a fait x10.

Malheureusement pour Ripple, ce sont les autorités de régulation qui sont intervenues et qui ont mis en garde les exchanges que le XRP pouvait être qualifié en tant que titre.

Une proposition qui n’a rien d’illégal

Emmalee Kremer porte-parole de la société, a réagi suite à ces accusations, mais n’a pas démenti.

“Quoi qu’il en soit, Ripple a toujours fait preuve de transparence en mettant l’accent sur la création et la croissance d’un solide écosystème XRP […] Nous voulons que XRP soit l’actif numérique le plus liquide possible pour permettre des paiements plus rapides et moins chers.”

Proposer de rémunérer un exchange pour lister son actif n’a en soi, rien d’illégal, même si quand le transfert de fonds se fait en liquide, nous sommes en droit d’en douter. Le Nasdaq Inc. fait par exemple payer annuellement des frais allant de 42 000 $ à 155 000 $.

Ce type de listing est cependant justifié par d’un certain nombre d’obligations réglementaires que doit effectuer la place de marché listant l’actif puisque ce sont en général des titres de propriété. On reste néanmoins très loin des montants proposés à Coinbase & Gemini qui auraient d’ailleurs refusé de lister le token de Ripple de peur qu’il soit requalifié en titre.

Coinbase & Gemini ont refusé de commenter.

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] compensation financière n’a été faite en échange du listing sur un exchange important. Ripple a par exemple récemment fait les gros titres lorsque certains de ses employés ont révélé que la startup avait tenté d’inciter […]

trackback

[…] sortie médiatique à la CNBC fait probablement suite à l’affaire Gemini et Coinbase. Ripple avait proposé plus d’1 million de dollar à Gemini et 100 millions de tokens XRP à […]

trackback

[…] est au cœur des débats sur la qualification des tokens, avec dernièrement, un refus d’ajout sur Coinbase par crainte que le XRP soit considéré comme étant un titre finan…. Cette nouvelle affaire ne va rien arranger puisque Ryan Coffey, un citoyen américain, a […]