Une top model britannique enlevée pour être vendue comme esclave sexuel sur le darknet.

Trading du CoinTrading du Coin

Une top model britannique a été droguée et gardée en captivité pendant une semaine en Italie. Les ravisseurs avaient menacé de la vendre sur le darknet si une rançon de 300 000 $ n’était pas versée.

La femme d’une vingtaine d’années a été drogué avec de la kétamine et transporté dans une valise le 11 juillet 2017 par un Polonais de 30 ans résidant au Royaume-Uni, Lukasz Herba.

Selon The Telegraph, la top model avait été envoyée le 10 juillet de Paris à Milan par son agent Britannique pour une séance photo avec Herba qui se faisait passer pour un photographe.
Son agent a alerté les autorités le 11 juillet après avoir reçu une demande de rançon pour la jeune femme.

Herba aurait brutalement enlevé la top model en la droguant, pour ensuite la placer dans une valise afin de la transporter dans le coffre de sa voiture jusqu’à une maison, dans un petit hameau, situé à 200 km de Milan.

Elle serait resté menotté à une commode en bois durant une semaine.

Herba, a finalement déposé la femme au consulat britannique à Milan.

Une enquête de police est en cours afin de déterminer si la jeune femme a été enlevée pour être vendu comme esclave sexuel à une vente aux enchères en Bitcoin sur un site du darknet appelé « Black Death ». Ce groupe fait déjà l’objet d’une enquête par Europol.

Interviewé par The Telegraph, Lorenzo Bucossi, chef de la branche Milanaise de la police d’État Italienne a déclaré :

«  Europol a découvert ce groupe sur le darknet il y a deux ou trois ans. »

Les enquêteurs auraient découvert sur l’ordinateur d’Herba les traces de trois autres cas de femmes vendues aux enchères comme esclave sexuel.

Le kidnappeur aurait déclaré avoir libéré la femme car elle était mère d’un enfant de 2 ans et que leurs règles déontologiques ne permettaient pas ce genre d’enlèvement.

« Vous êtes libérés avec un avertissement. Vous êtes certainement consciente de votre valeur sur le marché du trafic d’êtres humains. Nous avons commis une erreur en vous kidnappant. »

Il aurait ensuite ajouté :

« Vous m’avez promis de payer votre liberté 50 000 $. Nous nous attendons à ce que cet argent soit réglé en Bitcoin dans moins d’un mois. Un non-paiement de votre part aboutira à votre élimination »

La police Milanaise a arrêté Herba au moment où il a accompagné le modèle au consulat britannique.

Portrait de Pawel Lukasz Herba diffusé par la police italienne :

Source : Cryptocoins News

Lien vers notre steemit : @journalducoin

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] les chefs d’État et les banquiers conservateurs, le Bitcoin est un outil au service de la criminalité. Ceux qui sont informés, savent que la plupart des transactions de Bitcoin sont faites à des fins […]