Poloniex socialise la perte de 14 millions de dollars

Trading du CoinTrading du Coin

Le 26 mai dernier, un accident de liquidité s’est produit sur la plateforme Poloniex de Circle. Une très forte et subite baisse de la crypto CLAM a provoqué la défaillance de nombreux prêts pour le trading sur marge, entraînant une perte généralisée d’environ 1800 BTC.

L’incident s’est produit sur le système de prêt/emprunt sur marge, de gré à gré, de Poloniex. Ce système permet aux utilisateurs de prêter leurs cryptomonnaies à d’autres utilisateurs. Ils bénéficient en retour d’un taux d’intérêt.

La balance offre demande pour les prêts de bitcoins sur Poloniex

Le 26 mai, une baisse de 77% en seulement 45 minutes de la valeur de la crypto CLAM a fait défaillir le système de Poloniex.

Suite au flash crash de CLAM, les liquidations automatiques n’ont pas fonctionné. Les emprunteurs n’ont pas été en mesure de rembourser leurs emprunts aux préteurs : ils sont restés en position, sans pouvoir les racheter.

Or, les prêts en bitcoins sont réunis dans un pool commun, qui est ensuite partagé entre tous les emprunteurs de tous les marchés de prêts de la plateforme, y compris celui sur CLAM.

La perte a donc été socialisée (mise en commun) entre tous les prêteurs, ce qui a amputé 16,2% des sommes prêtées. Cela représente 1800 BTC de pertes, soit environ 13,5 millions de dollars, répartie sur 0,4% des utilisateurs de Poloniex.

Comme Poloniex le précise sur son blog Medium, les comptes des emprunteurs en défaut ont été gelés, et le resteront jusqu’à ce qu’ils remboursent leurs prêts. Au fur et à mesure que les fonds seront recouverts, ils seront rendus aux prêteurs lésés.

Par mesure de sécurité, le trading sur marge a également été supprimé pour 4 cryptoactifs qui manquent de liquidité : CLAM bien sûr, mais également BitShares (BTS), Factom (FCT) et MaidSafeCoin (MAID).

Nul doute qu’après cette sombre histoire, les préteurs se feront plus rares sur la plateforme. Les taux d’intérêt vont ainsi probablement augmenter pour attirer de la liquidité, une opportunité financière qui nous rappelle un célèbre dicton expliquant que “le malheur des uns fait le bonheur des autres”. À vos risques et périls.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar