Lightning-Network

Starlight : l’équivalent pour Stellar du Lightning Network de Bitcoin

Trading du CoinTrading du Coin

Après la sortie récente de son DEX (decentralized exchange) basé sur le XLM, appelé StellarX, nous apprenons que le réseau Stellar va bénéficier du protocole “Starlight”, destiné à améliorer la vitesse et le débit des transactions, à la façon du réseau Lightning pour Bitcoin (BTC).

Starlight : pour des paiements encore plus rapides, privés et sans frais

C’est l’équipe de développement Interstellar qui a publié cette annonce sur son blog Medium, le 25 octobre :

« Interstellar a le plaisir d’annoncer la sortie d’un 1er aperçu de Starlight, une implémentation de canaux de paiement bidirectionnels sur Stellar. Les canaux de paiement permettent aux parties d’effectuer des transactions privées, instantanées et sécurisées, et cela, sans payer de frais ».

Un canal de paiement de Starlight utilise ce réseau pour “verrouiller” des fonds destinés à être utilisés par les participants du canal.

La sécurité d’un canal est assurée par des informations spéciales échangées entre les participants à chaque transaction, incluant des transactions Stellar signées qui ne sont pas publiées sur le réseau principal de la blockchain, jusqu’à ce qu’une partie décide de fermer le canal.

Ainsi, comme l’explique l’équipe d’Interstellar : « seuls les soldes de règlement finaux sont révélés au réseau [public] à la fermeture d’un canal. Toutes les autres activités dans le canal restent privées et ne sont connues que de ses participants ».

La “Lumière des étoiles” versus le “Réseau Foudroyant” ?

Comme le signale CryptoRecorder, bien que les canaux de paiement Starlight ressemblent beaucoup à ceux du Lightning Network de Bitcoin, il faut noter quelques différences.

Tout d’abord, cette première version de démonstration de Starlight (utilisable sur le TestNet de Stellar, et non sur le réseau principal) permet pour l’instant l’utilisation de canaux bilatéraux uniquement, ce qui signifie qu’un canal ne peut impliquer que deux participants.

Toutefois, à terme, le projet Starlight prendra également en charge ce que l’on appelle les paiements multi-hop (multi-sauts), qui interconnectent et traversent les canaux, comme sur le réseau Lightning du BTC.

Mais loin d’être dans l’opposition, l’équipe d’Interstellar prévoit au contraire une compatibilité avec d’autres réseaux de canaux de paiement, tels que le réseau Lightning justement, ou encore Interledger (spécialisé dans l’interconnexion de registres).

Pour l’instant, seuls les Stellar Lumens (XLM) sont pris en charge, mais l’équipe améliorera les futures versions de Starlight (incluant un wallet, en plus du système de canaux) pour prendre en charge tous les tokens émis sur le réseau Stellar.

Si vous le désirez, vous pouvez vous-même tester la version de démonstration de Starlight, sur le GitHub de l’équipe Interstellar, mais les développeurs insistent sur le fait de rester sur le réseau test de Stellar, pour éviter toute perte réelle en cas de bugs de cette 1ère version expérimentale.

Une vidéo de démonstration de Starlight, visible ci-dessous, permet de constater que le mot “instantané” pour qualifier les transactions n’est pas ici abusif, mais bien réel. Et cela sans aucun frais de transaction !

Nous n’en sommes que plus impatients de la sortie d’une version définitive de Starlight.

Sources : Medium ; CryptoRecorder || Images from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici