Bitcoin, un investissement délirant ? Les banquiers de Barclays ne veulent pas que vous achetiez du bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Pas que des qualités chez Bitcoin – La sentence de la Barclays Private Bank est tombée : le bitcoin est quasiment « ininvestissable ». Selon Gerald Moser, stratège en chef de la banque privée, Bitcoin serait trop volatile et n’offrirait pas suffisamment d’avantages en terme de diversification, pour que les grands investisseurs envisagent de se positionner sur le BTC.

Bitcoin trop volatil pour être acheté par les institutionnels ?

Alors que Bitcoin entame une nouvelle phase de correction, certains institutionnels se questionnent sur sa place au sein de leur portefeuille d’actifs.

« Bien qu’il soit pratiquement impossible de prévoir le rendement attendu du bitcoin, sa volatilité rend cet actif presque ininvestissable dans le cadre de la gestion d’un portefeuille. »

Gerald Moser

Si l’absence de volatilité est le principal critère d’investissement, alors Bitcoin n’est pas fait pour votre portefeuille. Cependant, bien que le rendement annuel du Bitcoin soit absolument imprévisible, aucun investisseur long terme n’a perdu en achetant du bitcoin.

La seule année où le retour fut négatif a été 2018 avec une baisse de 70 % sur la période. Outre cela, Bitcoin a fourni un retour positif de 225 % sur les 3 dernières années. Si Monsieur Moser ne veut pas de ce retour sur investissement, nous en profiterons volontiers pour lui !

Bitcoin : corrélation et diversification

Le second reproche du gestionnaire de fonds est l’absence de pertinence du bitcoin du point de vue de la diversification. La diversification – la seule chose gratuite en investissement – consiste en la détention d’actifs qui ne réagissent pas de la même manière aux évolutions du marché.

La critique est alors fondée. En effet, lors du crash de mars 2020, beaucoup avaient espéré que Bitcoin devienne enfin une valeur refuge face aux errances des marchés traditionnels. Malheureusement, il s’est effondré avec le reste des marchés.

Bitcoin s’est bien remis du printemps 2020. Toutefois, s’il ne parvient pas à se défaire de sa corrélation avec les marchés, notamment avec les actions US, il aura du mal à s’imposer comme une réserve de valeur aux yeux de tous.

Avatar

Auteur

Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER