Bitcoin krach

Bilan du “jeudi noir” de Bitcoin : les conséquences d’un krach

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Tomber pour mieux se relever – Le jeudi 12 mars 2020, Bitcoin a connu l’une des baisses les plus spectaculaires de l’histoire de sa cotation. Maintenant que la poussière est retombée, on peut constater les dégâts avec plus de recul : les frais de transactions et la plateforme BitMEX ont été de loin les plus impactés.

Des frais de transaction multipliés par 5

Lors du “jeudi noir” de Bitcoin, le prix d’un BTC est passé de 7 900 $ à 3 600 $ en l’espace de quelques heures seulement.

Dans la panique, la violente hausse des échanges de bitcoins on-chain (sur la blockchain) a entrainé une forte hausse des coûts de transactions, selon le dernier rapport de CoinMetrics. Le jeudi 12 mars, une confirmation rapide de transaction (entre 10 à 20 minutes de temps de validation) est passée d’un coût de 27 satoshis/octet de données de transaction à 70 sat/octet.

Les frais médians ont même explosé durablement (2 semaines) sur le réseau Bitcoin, oscillant entre 0,60$ et 1$ pendant plusieurs jours après le crash. À l’inverse, le pic dans les frais de transactions sur Ethereum (ETH) s’est assez rapidement résorbé (voir ci-dessous).

Frais transaction BTC ETH jeudi noir
Frais médian des transactions sur les réseaux Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) – Souce : CoinMetrics

Les traders en fuite ?!

Comme nous l’avions évoqué peu après le crash, la mise hors ligne de la plateforme BitMEXsuite à une attaque de déni de service (DDOS) – a probablement sauvé le Bitcoin d’une chute encore plus vertigineuse en direction de 0.

Les traders semblent ainsi être fortement échaudés depuis l’avalanche de liquidations forcées (où les positions sont automatiquement clôturées) qui se sont produites le 12 mars dernier. En effet, la quantité de bitcoins détenue par BitMEX au nom de ses utilisateurs a significativement chuté depuis.

Chute des BTC sur BitMEX
Les bitcoins détenus par BitMEX chutent de 20% entre l’avant et l’après crash du 12 mars – Source : CoinMetrics

D’après CoinMetrics, il semble que ce soit Binance ait le plus bénéficié de ce revirement des traders : sa plateforme Binance Futures aurait ainsi accueilli nombre des crypto-boursicoteurs déroutés.

Aujourd’hui, plus d’un mois après le krach, la situation s’est stabilisée, avec une volatilité réduite et un cours qui a repris une bonne part de ses pertes. Toutefois, son impact risque de perdurer pour BitMEX, qui jusqu’ici dominait sans partage le secteur des produits dérivés de cryptos.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici