Qui se servira dans les 150 000 bitcoins perdus de Mt. Gox ? La redistribution aux clients encore repoussée

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(5)

L’histoire sans finPlus de 6 ans et demi après son piratage et sa faillite, l’ancienne plateforme Mt. Gox n’en finit plus de faire attendre ses anciens utilisateurs. Leur espoir de revoir ne serait-ce qu’une partie de leur investissement est une nouvelle fois décalé, jusqu’à la fin de cette année.

La ligne d’arrivée des clients de Mt. Gox déplacée toujours plus loin

« Encore raté » doivent se dire les utilisateurs de la défunte plateforme Mt. Gox, dont les bitcoins (BTC) sont bloqués depuis février 2014.

Nobuaki Kobayashi, l’administrateur des fonds récupérés sur l’ancienne crypto-bourse, vient d’annoncer dans un document que le plan de réhabilitation allait être une fois de plus repoussé.

Après moults reports précédents, la date prévue du 15 octobre a finalement été reportée au 15 décembre 2020.

D’après l’annonce, certaines questions doivent être « examinées de plus près » avant que le plan de réhabilitation puisse être enfin mis en place.

Près de 2 milliards de dollars de bitcoins en suspens

Le marché des cryptomonnaies est à cran, dans l’attente de cette possible libération de 150 000 BTC aux clients lésés de Mt. Gox – ce qui représente actuellement un total de plus de 1,7 milliard de dollars.

En effet, beaucoup d’investisseurs de la cryptosphère s’attendent à ce que cette réhabilitation crée une forte pression à la vente sur les cours du BTC.

Cela a d’ailleurs déjà été le cas dans le courant de l’année 2018, lorsque Nobuaki Kobayashi a directement vendu contre des yens japonais près 25 000 bitcoins – et autant de bitcoins-cash (BCH).

Même si la présente réhabilitation doit être versée en cryptomonnaie, et non convertie en devises fiduciaires par l’administrateur comme précédemment, les ex-clients de Mt. Gox auront certainement envie de profiter de la belle plus-value qu’ont pris leurs si désirés bitcoins depuis 2014.

Nul ne sait si les utilisateurs de la plateforme déchue de Mark Karpelès verront réellement (enfin) le bout du tunnel en décembre prochain. En tout cas, le risque de perturbations sur les cours, quand cela finira par se produire, est bien réel.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 5

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1 COMMENTAIRE

  1. Qu’en est il des forks? qui va les encaisser ou sont bien ils perdu à jamais? Peuvent ils être déduit du circulation supply Bitcoin? à moins d’une réorganisation des blocks incriminés dans la blockchain via le consensus “du vote” de la redistribution (coordonement avec des pools d’extractions décentralisées) ou alternativement une sorte de prise de branchement 51 “contrôlé” par un régulateur étatique qui sur decision de justice pourrait ouvrir les accès pour réorganiser l’attribution de block, perdus, volés, égarés, post-mortem…. sorte de {bouton maitre} !??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici