Survivre 2 mois seulement avec du Bitcoin Cash (BCH) – La drôle d’aventure d’un programmeur

Le BCH dans le sang – Ce programmeur prouve, à travers une expérience grandeur nature, qu’il est possible de vivre dans cette ville d’Australie, en se servant quasi exclusivement du Bitcoin Cash (BCH) pour le règlement de ses achats.

Des vacances en Bitcoin Cash sous le soleil australien

Son nom est Jonathan Silverblood. Il travaille chez General Protocols en tant que programmeur depuis 3 ans, où il perçoit son salaire en Bitcoin Cash.

L’homme a quitté sa Finlande natale avec sa famille en août pour passer deux mois et demi de vacances à Townsville, appelée également Bitcoin Cash City, depuis que cette ville côtière de l’Australie a accueilli la première édition d’une conférence du même nom en 2019.

Les vacances de Jonathan Silverblood n’auraient pas eu leur place dans un média crypto, si le programmeur n’avait pas décidé de les transformer en une expérience assez singulière, qui est celle de régler tous ses achats en Bitcoin Cash.

Townsville abrite plusieurs commerçants qui acceptent la cryptomonnaie, et Jonathan Silverblood, qui avait assisté à la conférence Bitcoin Cash City de 2019, projetait de revenir dans cette ville australienne dès la levée des restrictions liées à la Covid-19.

Jonathan Silverblood règle tous ses achats en Bitcoin Cash pendant 69 nuits
Jonathan Silverblood montre la voie au monde avec Bitcoin Cash à Townsville

>> Vos premiers BCH en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Achats en BCH : les problèmes et les perspectives

Le 8 octobre dernier, le programmeur a indiqué, dans un tweet, qu’il avait alors réalisé personnellement 97 transactions en BCH pour payer sa « vie » depuis 59 jours à Townsville.

Sur les 69 nuits qu’il a passées dans la ville, il aura finalement effectué au total 130 transactions en Bitcoin Cash, pour l’achat de biens et de services dans des cafés, des restaurants, des hôtels, pour payer un dentiste pour un arrachage de dents ou encore pour régler la facture d’une coupe de cheveux.

Toutefois, Jonathan Silverblood a rencontré quelques frictions lors des paiements en Bitcoin Cash. Il évoque notamment des problèmes d’électricité touchant les terminaux de paiement, d’accès au Wi-Fi ou encore ceux relatifs aux commerçants qui n’acceptent tout simplement pas la cryptomonnaie pour éviter de compliquer leur comptabilité ou de peur de la volatilité du BCH.

Il avait d’ailleurs rencontré l’un de ces problèmes lors de son arrivée à Townsville. Une entreprise concurrente avait racheté la compagnie de taxis qui acceptait les règlements en Bitcoin Cash.

Jonathan Silverblood prévoit de réitérer cette expérience « dans quelques semaines seulement », à St Kitts, qui accueillera la conférence Bitcoin Cash 2022.

Le Bitcoin Cash est peut-être la branche minoritaire issue du débat sur la scalabilité de Bitcoin, mais la cryptomonnaie figure donc dans la liste des moyens de paiement alternatifs les plus utilisés dans certaines villes, comme Townsville.

Vous prévoyez de passer vos prochaines vacances à Townsville ? Remplissez d’abord votre wallet de Bitcoin Cash. Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour