Tether : un stablecoin adossé au yuan offshore ?

Le célèbre stablecoin Tether habituellement adossé au dollar continuerait de muter prochainement, avec une incursion dans une nouvelle contrée : des bruits courent sur la sortie prochaine d’une version adossée au yuan chinois offshore, le CNHT. Annoncé par un actionnaire de la société sœur Bitfinex, ce projet – s’il se concrétisait – ferait du yuan offshore la quatrième monnaie fiduciaire sous-jacente utilisée comme contrepartie à du Tether.

Tether poursuit sa diversification

Si la société s’est initialement faite connaître pour son rôle d’émetteur de l’USDT, son stablecoin (partiellement) adossé au dollar, rappelons que Tether a émis d’autres jetons depuis : la société a par la suite lancé l’EURT, jeton adossé à l’Euro, mais elle a aussi annoncé le JPYT lié au Yen japonais (mais non encore officiellement lancé). C’est ainsi une potentielle quatrième monnaie « stable » qui rejoindrait le panier de devises de Tether avec l’apparition supposée du CNHT, devise qui sera intrinsèquement liée au yuan chinois offshore.

Parallèlement, même son jeton historique qu’est l’USDT a déjà connu lui aussi une diversification blockchainisée : souvenons-nous qu’après une émission sur Omni, le jeton dollarisé fut aussi émis sur les blockchains Ethereum, TRON, EOS, ou encore Algoland (ALGO).

Zhao Dong, actionnaire de la société sœur de Tether, Bitfinex, a déclaré à ChainNews que le CNHT serait lancé « dans un proche avenir ». L’intéressé a en outre déclaré que sa plateforme de prêt en crypto RenrenBit serait la première à investir dans le futur stablecoin.

Offshore stories

Pour mémoire, contrairement au yuan onshore qui a vocation à être utilisée strictement au sein du marché chinois, le yuan offshore a été développé et lancé en 2004 afin de permettre à la Chine de commercer à l’international, sans incidence sur sa monnaie domestique et avec des taux de change différents entre les deux yuans. A noter qu’en mai dernier la plateforme eToro a également lancé un stablecoin adossé au yuan onshore baptisé CNYX.

Précisons que l’information n’a pour l’heure été commentée par aucune des sociétés liées au groupe iFinex, maison-mère de la galaxie Bitfinex. La prudence est donc de mise.

Hellmouth Banner

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour