DGSI Dark Net

Europol lance l’opération “Tulipe Blanche”

Trading du CoinTrading du Coin

L’opération Tulipan BlancaTulipe blanche – a été menée conjointement par Europol et la Guardia Civil le 9 avril 2018. Elle a abouti à l’arrestation de 11 individus pour blanchiment d’argent via des cryptomonnaies.

L’échec du “structuring”

Europol-logo-1Selon Europol, l’enquête était centrée sur un réseau criminel qui blanchissait de l’argent provenant de la vente de stupéfiants au moyen de cartes de crédit et de devises numériques.

Les criminels basés en Espagne ont été contactés par des trafiquants pour blanchir l’argent provenant de leurs activités illégales. Ils ont récupéré l’argent en espèces, qu’ils ont ensuite divisé en petites quantités puis déposé sur des centaines de comptes bancaires.

Cette méthode est connue dans le domaine bancaire sous le nom de structuring ou smurfinglittéralement du schtroumpfage en français –. Le structuring consiste à fractionner une opération financière importante en une série d’opérations plus petites afin d’éviter un examen par les organismes de réglementation et les autorités financières.

L’enquête a révélé que les criminels se sont rendus en Colombie pour effectuer des retraits d’argent liquide sur les comptes bancaires. Toutefois, ils ont vite réalisé que leurs opérations étaient traçables et ont changé de méthode pour se tourner vers les monnaies numériques. Grâce aux autorités finlandaises, Europol a pu déterminer que l’exchange utilisé par les malfaiteurs était basé en Finlande.

Europol-1

Le KYC au service de la police

En profitant des politiques de KYC les enquêteurs ont pu déterminer l’identité et la géolocalisation de certaines suspects. Les criminels ont utilisé l’exchange pour convertir le fruit de la vente de stupéfiants en bitcoins. Par la suite, ils ont échangé les cryptomonnaies contre des pesos colombiens qu’ils ont ensuite déposé sur des comptes colombiens.

Tout ceci a permis l’intervention de la Guardia Civil qui a effectué 8 perquisitions et saisi plusieurs ordinateurs, dispositifs et équipements utilisés pour commettre les crimes.

Bilan : 11 personnes arrêtées et 137 font l’objet d’une enquête. L’enquête montre que les suspects ont déposé plus de 8 millions d’euros en espèces sur 174 comptes bancaires.

Cette affaire n’arrange en rien le marché baissier des cryptomonnaies. En effet, elles sont souvent dénigrées et associées au monde du crime. On ne compte plus les déclarations de dirigeant, officiels et magnats mettant en avant les risques de blanchiment d’argent liés au secteur. Certains vont même jusqu’à affirmer que le bitcoin est une monnaie de voyous. Espérons que cette enquête ne conforte pas trop les détracteurs des devises numériques dans leurs idées !

Sources : Europol || images from Shutterstock.com

Avatar
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
estocdiken
Invité
estocdiken

Effectivement, en espérant qu’ils se rendent compte qu’au contraire grâce au KYC c’est pas si facile pour “les voyous”

crypatometrader44
Invité
crypatometrader44

Il y a des DEX qui permettent d’échapper au KYC. Ils sont juste très bons pour écouler leur saloperie, mais très ignorants en terme de techniques. Il est aussi précisé qu’ils utilisaient le système bancaire institutionnel avant d’essayer les cryptomonnaies. Ma conclusion en lisant ceci est que c’est justement a cause des Cryptos qu’ils se sont faits prendre ! Il n’est pas du tout évident qu’ils se seraient fait prendre dans le système institutionnel. Cela leur auraient seulement couté plus cher en bakchich et autres corruptions des autres bandits plus haut dans la hiérarchie. Ce qui les as perdu est d’avoir voulu être trop gourmands. Et les autres, ceux qui ne font plus de trafics, mais prélèvent sur les revenus des trafiquants n’ont pas du apprécier. Moralité, n’utilisez pas les cryptos , elles sont plus risquées que les monnaies institutionnelles comme le US$. Remarque instructive : savez vous que le… Lire la suite »

Lucas E.
Admin

Le soucis des DEX est qu’ils ne permettent pas de revenir sur du FIAT :/

crypatometrader44
Invité
crypatometrader44

oui, et je ne dis pas le contraire. Il restera tjrs des échanges centralisés, mais ils garderont un nombre limité de coins a échanger.
Et puis, il y a des valeurs sures comme BTC LTC, ETH qui sont échangeables sur les DEX.

Je les voient donc comme des exchanges intermédiaires
enfin, le but es blockchain est-l seulement de spéculer sur les conversions FIAT=>coin pour faire