Joseph Stiglitz : “Pourquoi les gens veulent des bitcoins ? Pour le secret”

Trading du CoinTrading du Coin

Joseph Stiglitz fait partie des personnes que l’on écoute. Le Prix Nobel d’économie, ancien responsable de la banque mondiale, et professeur à l’université Colombia est apparu hier sur Bloomberg TV, à la sortie du Forum de Davos. Il semble rester sur sa position d’anti-Bitcoin en assénant des arguments troublants pour un personnage de sa qualité.

Joseph Stiglitz enfonce le clou

On connaissait déjà la position de Joseph Stiglitz à propos de Bitcoin puisqu’il avait déjà affirmé :

“Bitcoin réussit uniquement grâce à son potentiel à contourner les règles, ainsi qu’au manque de surveillance. Ainsi, à mes yeux, il devrait être rendu illégal. Il ne sert aucune fonction sociale utile.”

Cueilli par Bloomberg TV durant le forum de Davos, il a affirmé sans trémousser :

“Nous avons un bon intermédiaire d’échange appelé dollar… nous pouvons échanger cela. Pourquoi les gens veulent du bitcoin ? Pour le secret. Le système bancaire peut et se dirige déjà vers une plus grande utilisation des paiements numériques, mais vous n’avez pas besoin de bitcoin pour cela (…) J’ai l’impression que, lorsqu’il aura été réglementé pour empêcher le blanchiment d’argent et toutes ces choses, il n’y aura plus de demande de bitcoins.”

Les poncifs habituels : l’anonymat et l’illicite

Ces propos d’un personnage aussi éminent ont de quoi laisser perplexe. Joseph Stiglitz sous-entend que Bitcoin est anonyme, alors même que son fonctionnement est entièrement transparent et public. Il prétend également que Bitcoin est le moyen privilégié par les délinquants pour réaliser des transactions illégales et autre blanchiment d’argent.

Pourtant, l’historique des transactions étant intégralement public, il existe des sociétés spécialisées comme Elliptic ou Chainalysis qui travaillent directement avec les gouvernements, justement pour traiter cette blockchain et retracer les transactions frauduleuses. Citons également l’étude du Centre de sanctions de financement illégal de la Fondation pour la défense de la démocratie qui a été réalisé en collaboration avec Elliptic, qui conclu que les fonds d’origine illicite représentent moins de 1 % de toutes les transactions de bitcoins.

Le dollar US, un intermédiaire d’échange idéal ?

Comment également peut-il faire l’éloge du dollar américain et le dresser comme un idéal d’intermédiaire d’échange ? Citons Bitconseil :

“L’inflation est le principal fléau de la monnaie papier, dans 19% des cas la monnaie est brutalement détruite par des épisodes d’hyperinflation. Mais même lorsqu’elles ne sont pas détruites, des monnaies pourtant anciennes et respectables, garanties par de puissants États, sont drastiquement et systématiquement affectées par l’inflation. La livre sterling (Pound Sterling GBP), la plus ancienne monnaie fiduciaire ayant cours (320 ans d’existence) a perdu 92 % de sa valeur depuis 1971, idem pour le dollar américain (USD) qui au cours de ses 222 ans d’existence a perdu 97 % de sa valeur, dont 83 % de dépréciation depuis 1971 seulement !

Cette funeste tendance de la monnaie fiat à perdre sa valeur a d’ailleurs été parfaitement analysée par de nombreux grands esprits. Voltaire disait déjà en son temps : « Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro. » De même que le Général de Gaulle affirmait : « Parier contre l’or revient à parier sur les gouvernements. Celui qui parie sur les gouvernements et leur papier monnaie parie contre 6.000 années d’histoire de l’humanité ».”

Et nous ne reviendrons pas sur l’éloge des paiements bancaires électroniques qui mettent plusieurs jours à être réalisé, alors que certaines cryptomonnaies les réalisent en quelques secondes.

Bref, nous ne saurions que trop recommander à Joseph Stiglitz la lecture de Mastering Bitcoin d’Andrea Antonopoulos, une lecture essentielle pour comprendre les principes économiques, politiques et technologiques qui se cachent derrière Bitcoin. Vous pouvez retrouver gratuitement et en français le livre en pdf en cliquant sur ce lien.

Sacré Joseph ! 🙂

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : BusinessInsider ;
Image : Nom de l’auteur/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
pierre
Invité
pierre

hahahaha mistikement raconté ça ! Le mec visiblement un peu ignorant sur le sujet…

sicardalexis
Invité
sicardalexis

Certains vivent dans l’euphorie de leur gloire passée jusqu’a leur mort.

trackback

[…] cette déclaration n’est pas si incroyable, quand on lit les propos tenus par le prix Nobel Joseph Stiglitz lors du même forum de Davos. Mais revenons en à nos moutons avec les déclarations de Bruno […]

trackback

[…] et associées au monde du crime. On ne compte plus les déclarations de dirigeant, officiels et magnats mettant en avant les risques de blanchiment d’argent liés au secteur. Certains vont même […]