Alain Juillet (ex DGSE) sur Bitcoin : “jusqu’à maintenant c’est la monnaie des voyous”

Trading du CoinTrading du Coin

Samedi, Thinkerview recevait Alain Juillet en direct sur leur chaine YouTube. Alain Juillet est l’ancien Directeur du renseignement au sein de la DGSE et fut haut responsable pour l’intelligence économique en France auprès du Premier ministre jusqu’en 2009. Durant l’échange, Thinkerview pose une question régulièrement mise à l’ordre du jour des interviews : quelle est votre opinion sur les cryptomonnaies ?

Remarque : la vidéo a été calibré au bon minutage.

Thinkerview : Vous avez une opinion sur les cryptomonnaies ?

Alain Juillet : Jusqu’à maintenant c’est la monnaie des voyous.

Thinkerview : C’est-à-dire ? La monnaie des services de renseignement ?

Alain Juillet : Non, ah bah non, ce n’est pas ça (rire). Si un service de renseignement pense que pour financer une opération ça peut être utile pour que l’on ne puisse pas repérer qui l’a faite, pourquoi pas. Cela rentre justement dans le cadre de la préservation du secret des services, mais jusqu’à maintenant, le bitcoin a été utilisé essentiellement pour des opérations de fraudes et autres, je ne dis pas que dans le futur cela ne va pas évoluer, pour plusieurs raisons. D’abord parce-que quand on a démarré, le bitcoin était la première cryptomonnaie, tout le monde découvrait un petit peu, mais maintenant les choses changent, il n’y a pas plus que le bitcoin, il y a toute une série de cryptomonnaies qui sont en train de se faire. Les États commencent à avoir des systèmes de contrôle…

Thinkerview : Oui, comme les États-Unis qui ont des systèmes pour Bitcoin pour tracer les transactions. (NDLR : Voir le dernier article sur Chainalysis qui travaille actuellement sur un système de retracement des transactions Bitcoin en temps réel, et qui envisage d’ajouter une dizaine de cryptomonnaies à son puissant outil d’analyse blockchain.)

Alain Juillet : Oui, cela progresse, avant on ne contrôlait rien du tout, aujourd’hui on commence à mieux contrôler.

Thinkerview : C’était le bon temps ?

Alain Juillet : Non, mais attendez, ceux qui ont eu l’idée de Bitcoin, c’est-à-dire, on sort des règles nationales des monnaies contrôlées pour la liberté, moi je dis que c’est une bonne idée ! Ce que je dis, c’est sur l’utilisation qui en a été faite, ou qui a été majoritairement faite dans la première étape de Bitcoin, qui a été majoritairement faite par des voyous qui ont parfaitement compris tout l’intérêt qu’ils avaient à utiliser Bitcoin.

PARTAGER
Juriste de formation, je pense que les concepts qui sous-tendent les cryptomonnaies peuvent véritablement changer le monde. Les cryptomonnaies sont des innovations de rupture dans tous les domaines - technologique, politique et économique - et c’est avec fierté que je participe à leur démocratisation à travers le JournalduCoin.com

1 COMMENTAIRE

  1. Mouais, bof.

    D’une part, je trouve que Thinkerview se la pète un peu depuis trop longtemps. Façon médiapart mais en plus mauvais avec des relents gauchistes a peine voilés, mais en plus l’interviewé fait semblant de connaitre le sujet qu’il ne connais pas du tout…

    Des trucs comme Onion sur le réseau Tor sont difficilement traçables, alors que BTC l’a tjrs été !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.