Méta-Hebdo : OpenSea, Kraken, Yuga Labs, zoom sur l’actu NFT de la semaine

Survolons – Parfois, pleines de couleurs et de NFT légers nous permettant de nous habiller dans le métavers, parfois effervescentes, et parfois, plus calmes, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas dans l’univers des NFT et du métavers. Ce fut le cas cette semaine, malgré certains évènements qui ont su attirer notre attention. De la guerre des exchanges NFT, au game over de Yuga Labs sur la blockchain Ethereum, prenons de la hauteur sur cette méta-semaine.

La guerre des marketplace NFT

Opensea s’envole

La place de marché NFT Opensea à décidé cette semaine de confirmer son succès et d’accroître son développement. Après avoir intégré les NFT de la blockchain Solana (SOL) au mois d’avril dernier, Opensea a fait un nouveau choix stratégique.

Opensea s’est donc tourné vers un agrégateur NFT : la société GEM. Cet agrégateur de données permettra aux utilisateurs d’avoir un comparateur de prix avec les autres places de marché NFT.

Le service restera toutefois indépendant d’Opensea en tant que marque autonome. La réputation de la plateforme affaiblie par un hack il y a quelques mois, l’oblige à affirmer son envie de sérieux et de sécurité. Aussi, aprés l’expertise technique du projet (due diligence) la société à préféré se séparer d’un employé sulfureux et malveillant.

OpenSea achète l'agrégateur de données NFT Gem.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Kraken rejoint Coinbase et FTX : une pieuvre parmi les plateformes NFT

Coinbase lançait il y a moins de deux semaines la version Beta de sa marketplace NFT et ouvrait justement cette semaine son accès au grand public. Binance s’était déjà lancé au mois de juin, rejoint par FTX au mois de septembre 2021.

C’est maintenant au tour de Kraken d’étendre ses tentacules autour du phénomène NFT. Pour le lancement de cette plateforme, ce sont plus de 8,4 millions de personnes qui se sont inscrites sur les listes d’attente. La pieuvre de la blockchain permet ainsi à certains de ses utilisateurs de s’inscrire sur une liste afin d’utiliser la version bêta de la market place NFT.

Des NFT toujours aussi chouettes !

VanEck : après Bitcoin, les NFT

VanEck, société de gestion de placements basée à New York est spécialisée dans les fonds négociés en bourse (ETF). Cependant, stoppée par la SEC dans sa course à l’ETF portant sur des contrats à terme BTC. Ce faisant, la société c’est finalement tournée vers les NFT.

1000 NFT vont être crées dans la collection «VanEck Community NFT ». Cette collection lancée sur la blockchain Ethereum s’articule autour de caricature du Père fondateur des États-Unis, Alexander Hamilton.

Le but de cette collection est de proposer une communauté aux investisseurs de VanEck. Ces NFT sont également une manière d’éduquer les détenteurs de cryptomonnaie. La vision du cofondateur de VanEck, JP Lee à ce sujet mérite d’ailleurs d’être soulignée :

« Nos NFT comprendront tous des avatars 3D époustouflants et des vidéos de style narratif qui aideront à créer un véritable sens de l’Histoire et à stimuler la discussion, le débat et la communauté. Notre personnage “Hammy” sera un guide exceptionnel pour quiconque souhaite voir l’évolution du passé, du présent et l’avenir de la finance. »

La société de gestion propose alors dans cette dynamique, une feuille de route, une collection avec trois niveaux de rareté qui permettront d’avoir accès à des événements et des avantages proposés par VanEck.

Tweet de VanEck confirmant le lancement de sa collection de token non fongible (NFT).
« Le voici ! Lancement aujourd’hui des NFT VanEck Community (…)» – source : Twitter

>> Découvrez les NFT et les cryptos sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

Ethereum Name Service : des NFT pas comme les autres

Sur la blockchain, Ethereum toujours cette semaine se sont les noms de domaines qui se font fait remarquer. Ces drôles de NFT nommés Ethereum Name Service sont issus d’ un protocole de nom de domaine sur la blockchain Ethereum.

En pratique, l’ENS vous permet de relier votre adresse Ethereum à une adresse marquée .ethtatasimone.eth par exemple. Pratique pour l’utilisateur comme pour le réseau, ces NFT ont le vent en poupe.

En effet, 5 ans après leur création c’est plus de 1,1 million de noms de domaine qui ont été créés. La cadence s’accélère depuis le mois de novembre 2021 atteignant son record le mois d’avril dernier avec 162 000 ENS créés. Le marché secondaire devient alors une nouvelle mine d’or. Certains NFT s’arrachent à des dizaines voire des centaines de milliers de dollars.

ETH-Ethereum : logo

Un régulateur dans le métavers

Cette semaine c’est Dubaï aux Émirats Arabes Unis qui a confirmé son intérêt pour les NFT permettant à The Sandbox d’être à l’initiative d’une première historique.

En effet, le jeu métavers va être le premier à proposer dans son espace virtuel la présence d’une institution nationale. Vara, organisme gouvernemental dubaïote a pour mission de fournir un cadre d’exploitation sécurisé dans le métavers et le secteur des cryptomonnaies. Conscient que les actifs numériques font partie intégrante de la future économie, le gouvernement de Dubaï souhaite permettre à l’industrie blockchain de s’installer à ses côtés.

« L’acquisition de terres par VARA dans le Sandbox est symbolique de notre confiance dans ce secteur, et il nous incombe en tant que gouvernement d’être le pont qui permet aux investisseurs et aux consommateurs d’adopter en toute sécurité et de faire évoluer l’économie en collaboration. En plus de générer des avantages économiques directs et une accélération du PIB pour Dubaï, le VARA considère cela comme la première étape vers un apprentissage partagé. »

Helal Saeed Almarri, directeur général de la Dubai World Trade Center Authority

Dubaï s’inscrit alors comme future capitale du métavers. Laeder à la pointe de la technologie, VARA permettra l’interopérabilité, l’adoption des investisseurs et une protection face à la volatilité des marchés.

Ethereum et Yuga Labs : le game over de la semaine

Le fiasco Otherdeed

Yuga Labs, maison mère des singes NFT Bored Ape Yatch Club a dû cette semaine réparer les pots cassés de son premier mint (lancement, création de NFT ). En effet, le lancement des parcelles de son métavers a fait exploser la blockchain ethereum.

Face à ce fiasco qui fait l’actualité cette semaine, Yuga Labs s’est vu contraint dans cette jungle de rembourser les transactions échouées lors du mint des NFT Otherdeed. C’est donc au total 90,57 ETH, environ 265 000 dollars au moment de la rédaction, qui ont été rendus aux 640 utilisateurs.

« Nous avons remboursé les frais de gaz à tous ceux qui ont effectué une transaction qui a échoué en raison des conditions du réseau causées par le mint (…) Les frais ont été renvoyés aux portefeuilles utilisés pour la transaction initiale. »

Déclaration de Yuga Labs sur Twitter
Les Bored Ape Yatch on pulvérisé la blockchain ethereum lors du mint de leurs lands.

Le choix de Polygon pour sauver la partie

Après ce lancement chaotique des parcelles sur Ethereum, Yuga Labs a décidé que son token lApe Coin se porterait bien mieux sur le réseau Polygon. La vente des parcelles de ce métavers a permis à Yuga Labs un gain de 16,7 millions d’ApeCoin, soit 317 millions de dollars. La congestion lors du lancement du mint a fait augmenter les frais de réseau NFT. S’étendre sur Polygon permettrait de profiter de ces bénéfices en ApeCoin sans empatir des frais ethereum.

Annonce du support du ApeCoin sur Polygon – Source : Twitter.

Elon Musk surfe lui aussi sur cette actualité et change sa photo de profil Twitter pour proposer à la place un photo montage de Bored Ape. La rumeur se répand qu’il en est fan, mais non, le chef d’entreprises fait le choix du sarcasme :

«Je ne sais pas … ça me semble un peu fongible» Compte Twitter @elonmusk

Une fois que nous avons pris un peu de hauteur, nous comprenons que la semaine ne fut pas si calme qu’elle en a l’air. De Yuga Labs à OpenSea en passant par d’autres tels qu’Axie Infinity, nombreux sont les projets qui poursuivent leur développement, malgré parfois quelques embûches. Nous continuerons, semaine après semaine de les suivre, ensembles.

Que vous soyez addict de NFT, fan de cryptos contre vents et marées ou que votre cœur batte la chamade pour le métavers, retrouvez les stars du marketcap sur FTX, la plateforme crypto de référence. Inscrivez-vous sans attendre sur FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Magali

Issue d’une formation littéraire en classe préparatoire puis universitaire, je suis passionnée par l’univers de la blockchain depuis 2017. L’univers des NFT, play to earn et du metaverse m’ont happée; je suis devenue en 2019 Axie enthousiaste. De fil en aiguille, j’ai tissé mes connaissances pour n’être plus que crypto-enthousiaste.

Recevez un condensé d'information chaque jour