Régulation : Dubaï met un pied dans le metaverse de The Sandbox

Historique dans le metaverse – Les Émirats arabes unis (EAU) n’ont de cesse de confirmer leur intérêt pour les technologies du web3. Dans cette course , Dubaï n’est pas à la traine. Blockchain, cryptomonnaies, metaverse : le royaume suit la cadence. C’est maintenant au tour du gouvernement de mettre un pied dans le metaverse. VARA, organisme de régulation, fera le premier pas en s’installant dans l’univers pixélisé de The Sandbox.

Un régulateur chez The Sandbox

Penchons nous tout d’abord sur VARA. Organisme gouvernemental dubaïote, la mission du régulateur est de fournir un «cadre d’exploitation sécurisé» dans le metaverse. Ce faisant, en confirmant son intérêt pour un espace social virtuel, Dubaï entend accompagner le développement de la blockchain :

« Les actifs virtuels font partie intégrante de la future économie numérique. »

Communiqué de presse officiel de VARA

Le gouvernement dubaïote souhaite ainsi permettre à l’industrie de la blockchain de s’engager avec à ses côtés. Les membres possédant une licence VARA pourront donc se développer en toute sécurité dans The Sandbox :

« (…)VARA rejoint le metaverse pour devenir la première autorité gouvernementale de Dubaï – et du Metaverse – inaugurant une nouvelle ère dans laquelle le gouvernement de Dubaï utilise des innovations modernes pour étendre ses services et son pouvoir réglementaire  (…) VARA représente un effort sérieux pour construire un nouveau secteur économique puissant qui contribue à l’économie nationale et crée de nouvelles opportunités d’investissement. Cela est possible grâce aux solutions réglementaires sûres et modernes que nous envisageons. Notre présence dans le metaverse marque donc le début d’une nouvelle phase dans la marche du gouvernement de Dubaï vers l’avenir ; celui qui aura un impact positif à long terme.»

Son Altesse Mohammed ben Rashid Al Maktoum, Prince héritier de Dubaï, Président du Conseil exécutif

>> Envie de vous offrir un land virtuel ? Commencez par acheter des cryptomonnaies comme Bitcoin ou Ethereum sur FTX  (lien affilié) <<

Dubaï : futur capitale du metaverse

Concrètement VARA META HQ, siège du régulateur ouvrira ses portes virtuelles dans The Sandbox. Toujours selon les déclarations du gouvernement il s’agit donc pour Son Altesse de placer Dubaï en capitale de la fintech et de la blockchain :

« Dubaï maintient une position de leader à la pointe de la transformation technologique. Nous avons dépassé le rôle d’un adopteur précoce pour devenir un innovateur et un participant à façonner l’avenir de cette technologie. »

Mais quelle sera alors la mission de VARA dans le metaverse ? Le régulateur souhaite proposer un espace commercial décentralisé et sécurisé pour tous. Les principes fondamentaux sont clairs :

« (…) interopérabilité transfrontalière sécurisée, adoption éclairée des investisseurs, priorisation de la protection du marché et responsabilité de l’industrie.»    

Le gouvernement de Dubaï installe son gouvernement dans le metaverse.

Les missions du VARA META HQ

« Gardien de la gouvernance et façonneurs de l’industrie » VARA proposera une participation étatique et gouvernementale sur les échanges, offrant ainsi une réglementation dans le metaverse.

Se posent alors les questions de la liberté économique. Car la régulation peut, a priori, sembler aller contre toute forme de décentralisation.

VARA META HQ entend déjà répondre à ces questions en se plaçant dans le développement et le soutien. Meta HQ à alors pour missions :

  • rejoindre les acteurs du secteur privé et leur proposer un cadre légal
  • proposer un espace social sécurisé
  • donner accès à des produits de grande consommation
  • devenir un intermédiaire de confiance avec les VASP (équivalent PSAN en France)
  • proposer à de jeunes développeurs prometteurs d’évoluer dans un monde virtuel sécurisé. Ils pourront alors partager leurs connaissances et sensibiliser le plus grand nombre.

Au-delà de cela, la présence du régulateur offre au gouvernement un nouveau moyen de générer des revenus. Helal Saeed Almarri, directeur général de la Dubai World Trade Center Authority, déclare ainsi :

« L’acquisition de terres par VARA dans le Sandbox est symbolique de notre confiance dans ce secteur, et il nous incombe en tant que gouvernement d’être le pont qui permet aux investisseurs et aux consommateurs d’adopter en toute sécurité et de faire évoluer l’économie en collaboration. En plus de générer des avantages économiques directs et une accélération du PIB pour Dubaï, le VARA considère cela comme la première étape vers un apprentissage partagé. »

La démarche que propose le gouvernement de Dubaï est avant-gardiste. Certaines questions restent en suspens, notamment celles de l’accessibilité de ce métavers au grand public et des règles qui le régiront. La démarche de VARA reste remarquable : c’est une première. Dubaï confirme la tendance et semble devenir le nouvel eldorado des entreprises blockchain et métavers.

De Bitcoin ou d’Ethereum, quel que soit le vainqueur, faites en sorte d’être gagnant à tous les coups ! Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Magali

Issue d’une formation littéraire en classe préparatoire puis universitaire, je suis passionnée par l’univers de la blockchain depuis 2017. L’univers des NFT, play to earn et du metaverse m’ont happée; je suis devenue en 2019 Axie enthousiaste. De fil en aiguille, j’ai tissé mes connaissances pour n’être plus que crypto-enthousiaste.

Recevez un condensé d'information chaque jour