LES brèves DU jeudi 23 mars 2023

Do Kwon arrêté au Monténégro ? La possible fin de cavale du fondateur de Terra (LUNA)

Cryptomonnaies & Altcoins

Depuis la chute du stablecoin UST et du token LUNA, le fondateur du projet Terra, Do Kwon, est activement recherché. L’étau se resserrait autour de lui ces derniers mois, laissant suspecter sa présence en Serbie. C’est finalement au Monténégro voisin que Do Kwon viendrait d’être arrêté.

C’est en tout cas le ministre de l’Intérieur du pays en question, Filip Adzic, qui l’annonce sur son compte Twitter.

« L'un des fugitifs les plus recherchés au monde aurait été arrêté à Podgorica (capitale du Monténégro).
La police monténégrine a arrêté une personne soupçonnée d'être l'un des fugitifs les plus recherchés, le citoyen sud-coréen Do Kwon, co-fondateur et CEO de Terraform Labs, basé à Singapour.
L'ancien "roi de la cryptomonnaie", qui est à l'origine de pertes de plus de 40 milliards de dollars, aurait été arrêté à l'aéroport de Podgorica. (…)

Nous attendons la confirmation officielle de l'identité. »

Une confirmation officielle de l’identité de l’individu interpelé comme étant Do Kwon serait toutefois toujours en cours au moment d’écrire ces lignes. Probablement l'ennemi crypto numéro 1, le Journal du Coin vous tiendra informé de la suite des évènements.

Besoin de retrouver un environnement serein pour trader vos bitcoins ? Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto. Vous économiserez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).


LES brèves DU lundi 20 mars 2023

Alors que Bitcoin progresse, les banques centrales annoncent une action concertée pour sauver le dollar

Économie

C'était la nouvelle de ce week-end. La Réserve fédérale américaine (FED) a annoncé hier qu'elle se coordonnait avec les grandes banques centrales afin de pouvoir fournir une liquidité suffisante sur le dollar, monnaie de réserve dominante chahutée par la crise bancaire outre-Atlantique.

Il s'agit dès lors d'augmenter la possibilité de conversion de monnaie en dollar avec :

La cadence de ces swaps sera également modifiée, puisqu'elle devient quotidienne, non plus hebdomadaire comme elle l'était avant la crise. Il s'agirait dès lors d'apaiser le taux de change et sa volatilité face à l'implosion des banques américaines, et donc surtout d'éviter un risque de contagion.

« Afin d'améliorer l'efficacité des lignes de swap à fournir des financements en dollars américains, les banques centrales proposant actuellement des opérations en dollar américain ont convenu d'augmenter la fréquence des opérations à échéance de 7 jours d'hebdomadaire à quotidienne. Ces opérations quotidiennes commenceront le lundi 20 mars 2023 et se poursuivront au moins jusqu'en fin avril.»

Déclaration de la FED

La journée commence à peine, et avec peine pour l'économie traditionnelle. Elle semble se préparer à une semaine haute en couleur. Mais alors que le système bancaire est bouleversé, le Bitcoin, lui, continue de faire preuve de résilience en se rapprochant des 30 000 dollars. Certains l'imaginent même à 1 million de dollars dans quelques mois.

Vous n’avez plus confiance dans le système bancaire ? Vous pouvez protéger une partie de vos avoirs en investissant dans le Bitcoin ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial). 


LES brèves DU vendredi 17 mars 2023

Silicon Valley Bank (SVB) se place sous le Chapitre 11 des Faillites – Bitcoin (BTC) touche les 27 000 dollars

Bitcoin (BTC)

The end pour la SVB – Depuis que la Federal Deposit Insurance Corp (FDIC) a fermé et saisi la Silicon Valley Bank, cette dernière était dans un sursis désespéré. Contrairement à la Signature Bankqui pourrait potentiellement être rachetée, sous des conditions anti-cryptos – l’espoir d’un repreneur est désormais définitivement écarté pour la SVB.

La société mère de la banque américaine, SVB Financial Group, se place officiellement sous la protection du Chapitre 11 des Faillites ce vendredi 17 mars 2023. Cela la protègera de ses créanciers, en attendant sa reprise par des liquidateurs judiciaires. Selon une dépêche de Bloomberg, la Silicon Valley Bank « pense » disposer d’environ 2,2 milliards de dollars de liquidités, mais doit aux détenteurs d’obligations environ 3,3 milliards de dollars.

Dans le même temps, le roi des cryptos, Bitcoin (BTC) n’en finit plus de partir à la hausse. Pour la première fois depuis plus de 9 mois, le cours du BTC a ainsi brièvement dépassé les 27 000 dollars ce 17 mars. Ce petit excès d’euphorie haussière s’est cependant légèrement calmé au moment d’écrire ces lignes, puisque le bitcoin est revenu autour des 26 600 dollars l’unité.

Vous n’avez plus confiance dans le système bancaire ? Vous pouvez protéger une partie de vos avoirs en investissant dans le Bitcoin ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).


LES brèves DU jeudi 16 mars 2023

Crise bancaire : -75% pour la First Republic Bank, la prochaine SVB ?

Économie

Bientôt "Game Over" pour la First Republic Bank ? - Si les gouvernants et régulateurs étaient obsédés par le « risque systémique » que pouvaient représenter, à leurs yeux, les cryptomonnaies, chaque jour de cette nouvelle crise bancaire nous prouve, au contraire, qu’elles n’y sont pour rien dans la débandade actuelle. Le premier domino qu’aura été la Silicon Valley Bank (SVB) fait désormais s’écrouler les banques les plus prises à la gorge par la violente remontée des taux directeurs de la Réserve fédérale (Fed) aux États-Unis - et de la Banque centrale européenne (BCE) de ce côté-ci de l’Atlantique.

Comme le rapporte notamment CNBC, les toutes dernières inquiétudes ce jeudi 16 mars 2023 nous viennent de la First Republic Bank. En effet, les actions de cette dernière perdent à nouveau -30%, ce qui représente au total une perte de valorisation de -75% (!) depuis le début de ce mois de mars.

À ce rythme de chute de la First Republic Bank, une nouvelle intervention de la Fed et des autorités, et régulateurs n’est plus à exclure. Encore une banque qui meurt ? Comme évoqué précédemment, le jour pour lequel Satoshi Nakamoto a inventé Bitcoin (BTC) est peut-être en train d’arriver, là, sous nos yeux.

Vous n’avez plus confiance dans le système bancaire ? Vous pouvez protéger une partie de vos avoirs en investissant dans le Bitcoin ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

FTX : 3,2 milliards de dollars de transferts suspects vers Sam Bankman-Fried et ses cadres

Exchanges

La catastrophique affaire FTX continue régulièrement de défrayer la chronique en révélations scandaleuses sur la gestion de la crypto-bourse. Une nouvelle pièce dans ce dossier de faillite vient d'être ajoutée par les liquidateurs et débiteurs du groupe.

Dans un communiqué de presse paru ce 16 mars 2023, les repreneurs judiciaires de FTX ont indiqué avoir déposé les comptes des actifs et des passifs, et les états des affaires financières du groupe d'entreprises fondées par Sam Bankman-Fried (SBF). Et il y a comme un os, qui est signalé par le communiqué : SBF et les principaux cadres auraient pour un total de 3,2 milliards de dollars de transactions suspectes en leur faveur. Ces paiements et prêts, provenant principalement d'Alameda Research, seraient répartis ainsi :

  • 2,2 milliards de dollars à Sam Bankman-Fried ;
  • 587 millions de dollars à Nishad Singh ;
  • 246 millions de dollars à Zixiao "Gary" Wang ;
  • 87 millions de dollars à Ryan Salame ;
  • 25 millions de dollars à John Samuel Trabucco ;
  • 6 millions de dollars à Caroline Ellison.

Le communiqué précise, en plus de cela, que ces montants ne comprennent pas les 240 millions de dollars qui ont été dépensés par ces débiteurs de FTX pour s'acheter des propriétés de luxe aux Bahamas, ni d'ailleurs les dons (pots-de-vin ?) faits aux politiques par SBF et sa garde rapprochée.

Vous n’avez plus confiance dans le système bancaire ? Vous pouvez protéger une partie de vos avoirs en investissant dans le Bitcoin ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).


LES brèves DU mercredi 15 mars 2023

Hermès contre Mason Rothschild : le luxe contre-attaque

NFT

L'affaire n'est pas encore tout à fait dans le sac - Si, suite à l’action en justice engagée par Hermès dont nous vous parlions juste ici, l’artiste Mason Rothschild a été condamnée à payer 133 000 dollars de dommages et intérêts à la maison française, l’affaire connait un nouveau rebondissement.

La marque française estime que ce diable de Mason continue, post-condamnation, à promouvoir ses sacs « Metabirkin » et qu’il pourrait toucher des revenus issus de la vente de ses œuvres. Et ce alors même que le tribunal avait répondu favorablement aux arguments d’Hermès en jugeant que ces sacs digitaux constituaient une violation de la propriété intellectuelle de la marque.

Hermès va donc solliciter l’arrêt des ventes de ces NFT par Mason Rothschild auprès des juges américains, décision qui devrait être assortie d’une astreinte afin de forcer la main à l’artiste qui met toujours en avant son combat pour la liberté d’expression et la lutte contre les souffrances animales.

Bien que Mason ait été particulièrement virulent sur les réseaux sociaux, estimant qu’il n’appartenait pas au tribunal fédéral de statuer sur ce qui est, ou n’est pas de l’art, sa collection Metabirkin n’a pas enregistré de nouvelle vente depuis le mois de décembre dernier.

Cette affaire posera-t-elle les prémices d’une plus forte règlementation du secteur des NFT dans le futur ? Faudra-t-il réguler les marketplaces d’art digital et leur faire supporter les risques liés à de potentielles infractions en matière de propriété intellectuelle de la part de leurs utilisateurs ?

De plus, comment empêcher le règlement de nouvelles ventes lorsque ces dernières passent par l'intermédiaire d'un smart-contract ? L'Union Européenne a peut être la réponse ! Nous vous tiendrons naturellement informés des déroulements à venir de l’affaire et des répercussions que celle-ci pourrait avoir sur le milieu de l’art digital.

Les NFT portent parfois de lourds enjeux. Pour votre sécurité, faites le choix d'un partenaire solide et crédible. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).


LES brèves DU lundi 13 mars 2023

Dans l'enfer de la Signature Bank : OKCoin (OKX) suspend les dépôts en dollars

Exchanges

Ce lundi mouvementé continue donc, puisque nous apprenons ce midi qu'OKCoin, la filiale US d'OKX, va suspendre les dépôts en dollar ainsi que les services OTC suite à la faillite de la crypto-banque Silvergate.

Le patron d'OKCoin et d'OKX, Hong Fang, s'est exprimé dans ce sens sur Twitter en expliquant que la Signature Bank était la banque principale d'OKCoin. Il souhaite que des transactions ne restent pas en suspens, c'est-à-dire dans les mailles de la Signature Bank.

Alors que la situation de Silvergate a été gérée la semaine dernière, d'après celui que l'on surnomme Hang, il semblerait donc que l'implosion de la Signature Bank n'arrange pas les affaires de la plateforme crypto, en témoignent les propos de Hong sur Twitter :

« Ça a été une semaine folle. SVB. Nous n'avions aucune exposition à SVB (ou à aucune des explosions précédentes). Nous avons géré la situation de Silvergate. Signature EST notre principale banque en USD pour les transactions clients. Par conséquent, cette nouvelle du dimanche a eu des implications à court terme (...) Ce qui est temporairement suspendu chez OKCoin :

- Le dépôt en USD par virement et ACH a été immédiatement suspendu. Nous ne voulons pas que votre dépôt reste bloqué ;
- Les services en vente libre seront également temporairement suspendus (alias achat rapide et achat récurrent). »

Alors que tout le monde attend la réouverture des banques américaines, les dommages collatéraux commencent à être visibles au sein de notre bel écosystème. BlockFi se voit touché par la chute de la Silicon Valley Bank et le stablecoin de Circle, l'UDSC, a connu des heures troubles ce week-end.

Besoin de tranquillité d'esprit pour vos cryptos ? Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur, et économisez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Hack de Euler Finance : Angle Protocol lourdement impacté, 17,6 millions de dollars bloqués

DeFi (Finance Décentralisée)

La journée du lundi 13 mars 2023 est décidément riche en émotions et informations inattendues. Il n'y a que quelques heures de cela, nous vous informions que le protocole de prêt et emprunt décentralisé Euler Finance avait été victime d'un hack de grande ampleur, conduisant au vol de 190 millions de dollars d'après les données actuellement disponibles.

La constante intrication des différents acteurs de l'écosystème crypto a malheureusement eu des conséquences assez délétères sur le projet français très prometteur d'émission de stablecoins Angle Protocol. En effet, ce dernier utilisait les services de Euler Finance dans le cadre de stratégies de lending optimisé, et est donc fortement impacté, avec 17.6 millions d'USDC bloqués sur Euler Finance.

Angle Protocol n'est pas le seul acteur subissant les dommages collatéraux du hack de Euler Finance. Swissborg ainsi que Idle DAO ont également été touchés. Cette liste est probablement non exhaustive, les informations relatives à cet évènement sont encore limitées. Nous vous tiendrons informés de l'évolution de la situation dès lors que nous aurons plus d'éléments à vous fournir.

Breaking : Ils volent 190 millions de dollars de cryptomonnaies en un clic - Euler Finance hacké

DeFi (Finance Décentralisée)

Euler Finance dans la sauce - Après le depeg de l’USDC ce weekend, nous avions presque oublié les hacks cryptos. Malheureusement, ce lundi nous ramène la réalité avec le hack de Euler Finance.

Hack Euler Finance : 190 millions de dollars dérobés

Euler Finance est un protocole dit de lending hébergé sur Ethereum. Ainsi, celui-ci permet aux utilisateurs d’épargner et d’emprunter des cryptomonnaies de manière décentralisée.

Aux alentours de 10 heures ce matin, les équipes de PeckShield ont alerté le protocole Euler Finance d’une transaction inhabituelle.

Tweet de PeckShield qui alerte Euler d'une potentielle attaque.
PeckShield alerte Euler d'une potentielle attaque - Source : Twitter.

Rapidement, le résultat tombe et Wu Blockchain dévoile que plus de 190 millions de dollars sont suspectés d’avoir été dérobés dans un hack.

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Pour le moment, les détails de l’attaque ne sont pas connus. Toutefois, Adam Cochran a émis l’hypothèse d’une erreur d’arrondi sur le jeton de dette d’Euler. Cela aurait pu entraîner une manipulation du protocole lorsqu’il boucle sur de grosses sommes.

De leur côté, les équipes d’Euler ont annoncé travailler sur le problème et être en contact avec des experts en sécurité ainsi que les forces de l’ordre.

Tweet de Euler Labs annonce travailler à la résolution du problème.
Euler Labs annonce travailler à la résolution du problème - Source : Twitter.

De son côté, le jeton EUL du protocole Euler n’a pas bien accueilli la nouvelle du hack et a enregistré une chute de 42%.

Les hacks seront une nouvelle fois au cœur de l’actualité en 2023. En effet, un rapport de Chainalysis sur les données de 2022 ne laisse présager aucun changement de tendance.

Les hacks sont des aléas malheureux, mais pas une fatalité. Besoin de tranquillité d’esprit pour vos cryptos ? Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur, et économisez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

L'USDC et le dollar réunis : Circle retrouvera ses 3,3 milliards de $

Cryptomonnaies & Altcoins

Le 10 mars, Circle, émetteur du stablecoin USDC, annonçait avoir une exposition de 3,3 milliards de dollars sur ses réserves auprès de la Silicon Valley Bank et cessait temporairement ses services. Heurté par l'implosion juste avant le week-end de la banque des startups, cette décision a été prise avant la fermeture des banques, laissant plusieurs transactions en attente et semant le trouble sur tout le marché financier ainsi que sur le cours des cryptomonnaies.

Cependant, selon un communiqué de Circle publié aujourd'hui le 13 mars 2023, les opérations d'USDC reprendront à partir d'aujourd'hui à la réouverture des banques US. Dans le communiqué de presse, Circle déclare également :

« Nous sommes ravis d'annoncer que les opérations d'USDC reprendront à partir du lundi 13 mars 2023. Nous avons travaillé dur pour résoudre les problèmes liés à la fermeture de notre protocole « dollar de peg » . Nous sommes aussi convaincus que nous avons trouvé une solution solide pour garantir la stabilité de l'USDC. »

Il semblerait donc qu'une perfusion de 25 milliards de dollars orchestrée par la FED et la régulation américaine permettent au marché crypto comme à la finance traditionnelle de souffler alors que tous attendent l'ouverture des banques outre-atlantiques.

Quoi qu'il en soit, la sphère crypto peut respirer un peu, Circle récupèrera ses réserves :

« Le dépôt de réserve de 3,3 milliards de dollars de l'USDC détenu à la Silicon Valley Bank, soit environ 8 % de la réserve totale de l'USDC, sera entièrement disponible lorsque les banques américaines ouvriront demain matin. Aucune réserve de trésorerie de l'USDC n'était détenue à Signature Bank. En tant que jeton de paiement réglementé, l'USDC reste remboursable 1:1 avec le dollar américain. »

Il n'y a pas que Circle qui a pu bénéficier d'un regain de vitamine grâce à la FED qui en défendant son économie coûte que coûte permet au cours du Bitcoin (BTC) de reprendre quelques forces.

>> Pourquoi se limiter aux stablecoins ? Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<


LES brèves DU mercredi 08 mars 2023

Bitcoin : les milliers de BTC antiques de Silk Road déplacés par le gouvernement US

Bitcoin (BTC)

Des bitcoins saisis en mouvement - Depuis ce matin, des mouvements inhabituels sont détectés sur la blockchain, réveillant les alertes des uns et des autres. Nous apprenons donc, au fil des analyses, que ce sont les forces de l'ordre américaines,qui revendraient les milliers de bitcoins confisqués à Silk Road.

1 milliard de dollars en transit : le gouvernement US déplace les BTC de Silk Road

Ce sont en réalité 50 000 bitcoins, d'une valeur d'1 milliard de dollars, qui ont été transférés depuis les portefeuilles des saisies du gouvernement des États-Unis. Gravées dans le marbre de la blockchain, les données partagées par PeckShield montrent 3 transferts. Ils contiennent les bitcoins de Silk Road saisis en novembre 2021. Sont ainsi observés un premier mouvement de 9 861 BTC envoyés à Coinbase et deux autres transferts : l'un de 30 000 et l'autre de 9 000 BTC.

Les bitcoins antiques de Silk Road déplacés par le gouvernement US

Silk Road : l'entreprise du darknet qui brassait des milliers de BTC

Pour rappel, Silk Road était un marché noir sur le darknet fermé par les autorités américaines en 2013. Le site permettait aux utilisateurs d'acheter et de vendre des produits illicites, notamment des drogues, des armes et des faux documents, en utilisant des cryptomonnaies, telles que le Bitcoin.

Lancée en 2011 par Ross Ulbricht, nombreuses sont les rumeurs qui planent au-dessus de l'entreprise. Bitcoins volés, soupçons de meurtres et autres rumeurs : les forces de l'ordre avaient confisqué de nombreux biens appartenant à la société et son fondateur.

À l'heure où nous écrivons ces quelques lignes, les prognostiques vont bon train. En effet, seule une petite quantité de BTC a été envoyée à Coinbase. Les mouvements internes concernant les bitcoins restants provoquent de nombreuses questions. Affaire à suivre...

Le temps de l’intérêt des États pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites-vous pour préparer l'avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance. Vous économiserez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).


LES brèves DU lundi 06 mars 2023

Régulation crypto : Kraken obligé de devenir sa propre banque face aux régulateurs (SEC)

Exchanges

La Securities and Exchange Commission (SEC), régulateur financier aux États-Unis, est en train d’effectuer une attaque massive contre le secteur des actifs numériques. La crypto-bourse Kraken fait d'ailleurs partie des victimes, avec l’obligation de suspendre son offre de staking, en plus de devoir transmettre des données clients.

Invité au podcast The Scoop du crypto-média The Block, Marco Santori, directeur juridique (CLO) de Kraken nous confirme également que les banques intéressées par le secteur crypto sont pour l’instant littéralement effrayées par les agissements de la SEC.

La solution ? Elle est toute simple : Marco Santori nous annonce que Kraken va devenir sa propre banque ! Et le directeur juridique de la crypto-bourse précise même que la « Kraken Bank » est bien partie pour être lancée « très bientôt ». La SEC et son président Gary Gensler risquent de ne pas apprécier, mais ont-ils vraiment le pouvoir de l’éviter ?

Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l'incertitude. N’attendez plus pour préparer l'avenir, inscrivez-vous dès maintenant sur eToro et commencez à vous familiariser avec le monde passionnant de la technologie blockchain (lien commercial).


Recevez un condensé d'information chaque jour