Le GlobalCoin de Facebook présenté à la CFTC américaine

Trading du CoinTrading du Coin

Les équipes de Mark Zuckerberg continuent à jouer les VRP pour le futur stablecoin de Facebook, le GlobalCoin. Dans une évidente volonté de déminer le mieux possible le terrain et dans la perspective de la sortie imminente de la crypto du leader des réseaux sociaux, c’est cette semaine devant la porte de la CFTC que Facebook est venu déposer un like.

La bataille de la régulation

La direction de Facebook l’a bien compris : si l’adoption future de GlobalCoin et son succès commercial semblent faire peu de doute (même si seul 1% des 2.7 milliards d’utilisateurs de l’écosystème devaient adhérer, cela annoncerait déjà un succès sans précédent), les choses sérieuses se jouent avec les autorités de régulation, et les grandes institutions financières.

C’est ainsi dans le cadre d’une stratégie bien huilée que Mark Zuckerberg a notamment tenu à rencontrer en avril dernier Mark Karney, gouverneur de la Banque Centrale britannique. Les deux Mark ont ainsi pu échanger leurs points de vue autour d’une tasse de thé, s’agissant de la potentielle future première monnaie réellement mondiale (« globale » donc), et l’indispensable bénédiction des institutions financières, nécessaire à son épanouissement.

Point suivant sur la to do list, c’est cette fois-ci, c’est le très sérieux et très conservateur Financial Times qui l’annonce : une délégation de Facebook a engagé des discussions avec la CFTC (Commodity and Futures Trading Commission) Américaine.

La CFTC, entre prudence et enthousiasme

De l’aveu même de Christopher Giancarlo, président de la CFTC l’agence n’en est avec Facebook « qu’aux tout premiers échanges ». L’objectif était de mieux comprendre si le stablecoin de l’entreprise pouvait potentiellement rentrer dans le périmètre réglementaire de la CFTC. On rappellera que cette administration, dont le siège est à Washington, a autorité sur les contrats à terme et les produits dérivés.

« Nous ressentons un très vif intérêt à mieux comprendre ce produit. Cependant, on ne peut agir que suite à une saisine officielle, or rien ne nous a été présenté » Christopher Giancarlo, président de la CFTC, sur GlobalCoin

Après avoir bénéficié d’une démonstration du modèle du futur stablecoin, Christopher Giancarlo en a néanmoins convenu que « c’est très futé ».

Reste à savoir dorénavant si ce petit succès d’estime sera annonciateur de bonnes dispositions de la part de la CFTC. En effet, l’agence a largement démontré ces derniers mois, notamment dans le cadre de la mise en place de Bakkt, à quel point elle demeurait intransigeante s’agissant des nouveaux produits financiers en lien avec la cryptomonnaie.

PARTAGER
Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies."Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici