Monero-XMR

Monero (XMR) : 85% du hashrate issu des ASIC – Hard Fork le 9 mars prochain

Trading du CoinTrading du Coin

Comme nous l’expliquions dans notre analyse de Monero, l’équipe de développement de cette cryptomonnaie a toujours été opposée aux machines spécialisées de minage, les ASIC. Ils entraînent une forte centralisation de la puissance de calcul, augmentant d’autant le risque d’attaque des 51%. Malgré cette résistance aux ASIC, ces derniers domineraient tout de même le hashrate du XMR.

[coin-widget id=”monero”]

Les “nonces” ne mentent pas : 85% d’ASIC sur Monero

C’est un analyste, sous le pseudonyme de “MoneroCrusher“, qui a publié ces résultats sur Medium : ce serait jusqu’à 85,2 % de l’activité de minage de Monero qui pourrait être aujourd’hui liée aux machines ASIC.

L’analyste a mis à jour cet état de fait en observant les nonces sur le réseau de hachage du Monero. Les nonces sont des nombres arbitraires (aléatoires), destinés à être émis et utilisés une seule fois et dans un protocole d’authentification, pour garantir que les anciennes communications ne puissent pas être réutilisées dans des attaques par rejeu (« replay attack »).

L’analyste explique qu’en théorie, la distribution des nonces devrait être un vaste éventail de nombres aléatoires compris entre 0 et 2³².

Avant le fork d’avril 2018 – qui a justement amélioré la résistance aux ASIC – la distribution des nonces s’accumulaient étrangement autour de certains nombres (les gros traits blancs sur la gauche du graphique ci-dessous).

Après le hard fork, le hashrate global a fortement chuté, tout comme la concentration anormale de certains nombres (sensés être totalement aléatoires) étaient beaucoup moins importantes (traits blancs fins sur les deux-tiers droit du graphique). MoneroCrusher en conclut que ces réutilisations répétées des mêmes valeurs de nonces est la marque des machines spécialisées ASIC.

ASIC dominent minage XMR
Distribution des nonces dans le hachage du Monero – Source : Medium MoneroCrusher

Problème : les ASIC sont de retour, et en force !

Mais comment l’analyste arrive à ce chiffre de 85,2% du hashrate dominé par les ASIC aujourd’hui ?

Et bien, regardons tout à droite du graphique ci-dessous : à partir du 31 décembre 2018,  il y a une forte concentration de points (chacun représentant un nombre utilisé comme nonce).

Le retour des ASIC est flagrant pour MoneroCrusher, car les nonces sont beaucoup trop fréquemment des nombres en dessous de 1 342 000 000, alors qu’ils devraient être mieux répartis jusqu’à la valeur maximale de 4 300 000 000 (en fait, la valeur max possible est exactement de 4 294 967 296, ce qui correspondant à 2³²).

85% minage XMR par ASIC
Concentration anormale des nonces depuis le 31 décembre 2018 – Source : Medium MoneroCrusher

Face à ce constat, MoneroCrusher en appelait aux développeurs du XMR pour effectuer un mini-fork d’urgence anti-ASIC.

Et il semble avoir été entendu, puisqu’un hard fork du Monero a été annoncé sur Reddit, pour ce 9 mars 2019, au niveau du bloc 1788000. Il concernera à priori uniquement la mise à jour de l’algorithme CryptoNight en version 4 (CNv4), pour justement améliorer la résistance aux ASIC.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar