La confidentialité crypto en péril ? L’exchange Huobi déliste les privacy coins

La vie privée a la vie dure – Bitcoin (BTC) a été fondé sur les valeurs théorisées par les Cypherpunks. Parmi ces valeurs, la protection de la vie privée est un point central de l’idéologie Cypherpunk. Malheureusement, face à la montée de la pression des régulateurs, les privacy coins sont au cœur de la tourmente.

Les privacy coins : persona non grata chez Huobi

Huobi est une plateforme angulaire de l’écosystème des cryptomonnaies. Initialement fondée en Chine, l’entreprise dispose désormais de bureaux à travers le monde. Ainsi, nous retrouvons Huobi à Hong Kong, en Corée du Sud, au Japon et aux États-Unis. 

Forte d’1 milliard de dollars de volume quotidien, Huobi se positionne à la 8e place des plateformes d’échange centralisées en termes de volume. 

Malheureusement, la plateforme vient de prendre une décision radicale vis-à-vis des cryptomonnaies assurant la vie privée, ou privacy coins. Pour rappel, ces cryptomonnaies ont la particularité d’obfusquer les transactions pour qu’il soit impossible de remonter à l’émetteur ou au destinataire de celle-ci. 

Ainsi, le 12 septembre la plateforme a annoncé retirer l’ensemble des privacy coins de sa plateforme. Au total, 7 cryptomonnaies sont touchées par ce retrait : 

  • Dash (DASH) ; 
  • Decred (DCR) ; 
  • Firo (FIRO) ;
  • Monero (XMR) ; 
  • Verge (XVG) ; 
  • ZCash (ZEC) ; 
  • Horizen (ZEN).

Les dépôts pour ces jetons ont été arrêtés le 12 septembre. Le retrait total de ces cryptomonnaies de Huobi se fera à compter du 19 septembre. Les utilisateurs ont jusqu’à cette date pour retirer les privacy coins en question de la plateforme.

Dans son annonce, Huobi explique que le retrait de ces cryptomonnaies est mis en place pour « se conformer strictement aux politiques de conformité de chaque pays et régions » dans lesquels la plateforme opère. 

nous retrouvons Huobi à Hong Kong, en Corée du Sud, au Japon et aux États-Unis
Huobi décide de retirer les privacy coins pour se « conformer » à la régulation

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Tornado Cash : la vie privée dans la tourmente

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les solutions assurant la vie privée sont dans le viseur des régulateurs. 

En effet, au début du mois d’août, le service d’anonymisation sur Ethereum, Tornado Cash, a été ajouté à la liste noire du Trésor américain. En pratique, ce dernier accuse Tornado Cash d’avoir permis le blanchiment de plusieurs milliards de dollars. 

Suite à cette annonce, de nombreux services et entreprises ont décidé de censurer les transactions à destination du protocole. De surcroît, certains protocoles sont même allés jusqu’à pénaliser les wallets ayant déjà eu recours au protocole.

Face à la montée en puissance des régulations, d’autres protocoles ou cryptomonnaies assurant la vie privée pourraient se retrouver dans la tourmente. En parallèle, certains exchanges centralisés ont d’ores et déjà mis en place des mécanismes visant à refuser les jetons étant passés par un service de mixage. 

Heureusement, certains acteurs de l’écosystème ont apporté leur soutien au protocole Tornado Cash. En effet, le géant Coinbase va soutenir plusieurs utilisateurs de Tornado Cash dans leur action en justice.

En France, au moins les choses sont claires ! Enregistrement auprès de l’AMF, statut de PSAN, la plateforme de CZ est dans les clous. Courez-vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour