HebdoCrypto

Hebdo Crypto #32 – les actualités de la semaine des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

L’actualité concernant les cryptomonnaies et les protocoles blockchain est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien, et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier : nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto, afin de récapituler les informations importantes et vous tenir informés de l’état du monde des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

L’immanquable de la semaine va revenir sur l’article de Grégory dans lequel il se penche sur un rapport de la BRI – Banque des Règlements internationaux – qui a étudié la viabilité des cryptomonnaies basées sur la preuve de travail PoW — Proof of Work.

BRI-crypto

Bitcoin basé sur la hype ?

La BRI commence par reconnaître, contrainte et forcée, que Bitcoin aime surfer sur la hype. […] Raphael Auer, l’auteur du rapport, met ainsi en corrélation plus ou moins directe l’intérêt porté à Bitcoin (selon Google Trends), l’évolution du prix du BTC (en dollars) ainsi que le volume mensuel de transactions effectuées via le réseau Bitcoin (calculé lui aussi en dollars).

Efficience de l’architecture de Bitcoin

En l’état actuel, le taux de frais de transaction moyen serait insuffisant pour réellement protéger le réseau des conséquences supposées désastreuses d’une attaque des 51%. L’auteur considère ainsi que pour pouvoir considérer raisonnablement qu’une transaction incluse dans un bloc est finale et irréversible après une attente des 6 blocs suivant son inclusion, il faudrait que les frais de transaction reversés aux mineurs approchent 8,3 % de la valeur globale du bloc (selon une estimation à priori personnelle).

Retour de la spirale de la mort

L’hypothèse d’une spirale de la mort des mineurs de bitcoins n’est pas à exclure. Et face à une hypothèse malheureuse d’un exode massif de mineurs, dans un contexte où tant le hashrate global que le prix des équipements de minage viennent à s’effondrer, l’auteur considère qu’il est alors mathématiquement plus probable de voir une attaque des 51 % survenir.

La solution de la BRI

La BRI explique qu’il reste tout de même un espoir pour les cryptomonnaies basées en PoW, et donc pour Bitcoin : si seulement une institution centralisatrice avait le pouvoir — quelle surprise ! – de simplement annuler une attaque des 51 % si elle le décidait, alors tout l’édifice serait sauvé ! Plus besoin de s’ennuyer avec cet equilibrium délirant et incompréhensible, plus besoin de s’ennuyer avec ces élucubrations de décentralisation.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’article dans son intégralité : Analyse : selon la Banque des Règlements internationaux, sans son bloc reward, Bitcoin mourra.

🗞 L’actualité en bref

▶ Une nouvelle loi a été proposée dans le Wyoming, celle-ci donnerait aux cryptomonnaies un statut analogue aux monnaies classiques. Celles-ci seraient divisées en 3 catégories : actifstitres financiers et monnaie.

▶ Nicolas Dorier – impliqué dans le développement du Bitcoin – a publié un article présentant son avis sur Neutrinoclient Lightning Network – selon lui « il pourrait être utilisé d’une façon qui affaiblirait fondamentalement Bitcoin à long terme, tout en offrant des avantages à court terme à son utilisateur ».

▶ Les régulateurs financiers texans envisagent de reconnaître les stablecoins comme de la monnaie. Cette formule regroupe « les monnaies émises par le gouvernement ayant cours légal dans le pays d’émission ».

▶ Suite à des accusations d’exit scam le développeur principal du stablecoin Haven Protocol dément. Il a annoncé que le développement du protocole était en cours et qu’ils prévoient d’embaucher d’autres développeurs.

▶ Le réseau Liquid – sidechain du Bitcoin – va accueillir un stablecoin adossé au yen japonais développé par l’entreprise Crypto Garage. Ils souhaitent mettre en place une paire de trading avec le L-BTC et assurer les échanges avec des atomic swap.

▶ Lancement d’une consultation publique sur les cryptomonnaies a été ouverte en Angleterre par la FCA —Financial Conduct Authority. Intitulée « Guide d’orientation sur les cryptoactifs », elle est ouverte à tous : professionnels et amateurs confondus.

▶ Épisode 13 du podcast 21 MILLIONS de Grégory Raymond, il reçoit Geoffroy Berson avec qui il discute du cas de l’Estonie et sa révolution numérique.

📊 Les métriques de la semaine

3 ans, c’est le nombre d’années de prison que va faire le CEO de Komid pour manipulation de volume. Selon la justice sud-coréenne, se sont plus de 5 millions de transactions qui ont été simulées afin de faire gonfler les volumes.

16 millions de dollars, c’est le bilan du hack de la plateforme d’échange néo-zélandaise Cryptopia. Une investigation policière est en cours, 76 000 wallets de Cryptopia ont été pris pour cible et l’attaque a duré 4 jours.

Source : Elementus

➤ 10 millions d’euros en IOTA, c’est le montant détenu par un suspect appréhendé par Europol suite à une collaboration des autorités allemandes et britanniques. Le hacker a exploité le site iotaseed.io en enregistrant les seeds des wallets IOTA des utilisateurs.

10 BTC, c’est la somme demandée par le ransomware hAnt qui vise les ASIC antminer. Ce malware vous propose soit d’aider le pirate en le laissant contaminer 1000 machines, soit de le payer. Si aucun des deux n’est fait, il désactive les protections de surchauffe ainsi que les ventilateurs afin de faire brûler la machine.

Bonne semaine sur le Journal du Coin 😉

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar