Wyoming : Bitcoin bientôt considéré comme une monnaie ?

Trading du CoinTrading du Coin

On a toujours senti une volonté très claire de créer un écosystème autour de la crypto de la part du Wyoming, et divers projets de lois ont abondé en ce sens. Il y a quelques jours, nous apprenions que deux nouvelles lois étaient proposées, donnant aux cryptomonnaies un statut analogue à celui de monnaie, faisant ainsi du Wyoming l’état résolument le plus progressiste quant à notre planète crypto.

“Les devises virtuelles sont des biens personnels & incorporels et sont considérées comme de la monnaie” Extrait du projet de loi SF0125

Bitcoin is money

Ces deux nouveaux textes de loi visent à définir plus précisément le statut des cryptomonnaies. Selon le projet, les actifs numériques se divisent en trois catégories : actifs, titres financiers et monnaie. L’agréable surprise, c’est que Bitcoin (BTC) y est considéré comme une devise, et son statut légal devient donc similaire à celui de la monnaie. Mais qu’est-ce que cela signifie dans le détail ?

[coin-widget id=”bitcoin”]

Caitlin Long, crypto-enthousiaste de longue date et originaire du Wyoming, s’est exprimé sur Twitter à ce sujet, et a relevé les points les plus importants sur ce changement de statut.

Les bitcoins rendus fongibles après 2 ans

L’une des nouvelles qui pourraient changer la donne porte sur la fongibilité des cryptomonnaies. En effet, pour l’instant, si vous avez eu le malheur d’acheter de la crypto qui, auparavant, a transité par un marché noir ou une quelconque organisation criminelle, vous pouvez être tenus comme légalement responsables.

Cette nouvelle loi propose une prescription de 2 ans sur les anciennes transactions. En d’autres termes, si vous utilisez des bitcoins liés à des transactions illicites il y a plus de 2 ans, vous ne pourrez être associés à ce délit.

Plus de taxes dans les échanges

Il est également précisé que, puisque BTC est considéré comme une devise, les transactions ne seront plus sujettes aux taxes. Qui plus est, cette loi supprime le besoin légal d’avoir un intermédiaire pour procéder à une transaction. Les HODLeurs sont maintenant officiellement détenteurs de leur devise, et c’est une bonne chose pour tout le monde.

Les banques autorisées à lancer un service de garde

Ensuite, il sera désormais possible pour les banques de jouer le rôle de service de garde (custody) pour les actifs numériques. C’est, là aussi, un changement important. En effet, en donnant ce pouvoir aux banques, il leur est accordé d’offrir leur service de garde dans tout le pays. C’est donc un grand pas en plus vers l’adoption, mais surtout vers la facilité d’utilisation et la sécurité, puisque – comme pour toutes les banques – des audits-surprises pourront être effectués à tout moment.

Les actifs numériques tomberont sous la même régulation que les “actifs incorporels”, et les titres financiers sous la même régulation que les titres non-certifiés. Ainsi, le cadre légal existe déjà, et les aménagements à faire ne seront que techniques.

Wyoming : l’eldorado crypto ?

Récemment, le fondateur de IOHK – l’entreprise derrière Cardano (ADA) – avait confirmé son implémentation prochaine au sein de l’État.

[coin-widget id=”cardano”]

“Et bien à vrai dire, nous quittons Hong-kong. Nous allons au Wyoming, près du Colorado aux États-Unis. Je vis au Colorado, nous sommes donc désormais une entreprise américaine !” Charles Hoskinson, fondateur de IOHK

On pourrait également relever la présence dans l’État de BeefChain & Sheepchain, deux initiatives blockchain visant à suivre le trajet que votre viande à fait, en partant de votre assiette pour remonter jusqu’à l’animal et la façon dont il a été traité.

Voilà donc un projet de loi qui saura – encore une fois – ramener beaucoup d’intéressés dans l’état. C’est une manœuvre intéressante, et surtout rassurante pour les crypto-enthousiastes que nous sommes. Vous pouvez retrouver ce projet de loi en suivant ce lien.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar