Bitzlato dans la tourmente – Europol flaire un gros poisson de 18 millions d’euros

Démantèlement – Les autorités policières de plusieurs juridictions ont mené une opération qui visait la bourse crypto Bitzlato. Des millions d’euros en cryptomonnaies ont été saisis, et des membres de la direction de la société ont été arrêtés.

Opération coup-de-poing d’Europol, de la France, et des États-Unis contre Bitzlato

Selon un article du 23 janvier dernier publié sur le site d’Europol, l’agence a soutenu une opération menée par les autorités françaises et américaines contre la bourse crypto basée à Hong Kong, Bitzlato, qui est suspectée d’avoir facilité le blanchiment de produits criminels, et de les convertir en roubles russes.

Les enquêtes en amont avaient permis de déterminer qu’environ 46 % des actifs numériques qui sont échangés sur Bitzlato sont liés à des activités criminelles. La valeur des cryptomonnaies mises en cause est estimée à plus d’un milliard d’euros, sur les 2,1 milliards d’euros d’actifs que la plateforme aurait reçus.

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution (lien commercial) <<

Des transactions liées à de la maltraitance d’enfants et à Hydramarket

Les analyses des enquêteurs auraient révélé que la majorité des transactions suspectes impliquaient des entités sanctionnées par le Bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC), ou étaient liées à des escroqueries sur internet, au blanchiment d’argent, à des ransomwares, ainsi qu’à des preuves matérielles relatives à de la maltraitance d’enfants.  

L’article évoque à titre d’exemple, le cas de 1,5 million de transactions en Bitcoin (BTC) entre des utilisateurs de Bitzlato et la place de marché illégale sur le darknet Hydramarket, que les autorités avaient démantelée en avril 2022.

18 millions d’euros en cryptomonnaies saisis et plus de 100 comptes gelés

Cette opération policière contre Bitzlato a débouché sur le démantèlement de l’infrastructure numérique de la bourse crypto en France. Les autorités ont également procédé à l’arrestation d’une personne à Chypre, d’une autre aux États-Unis, de trois en Espagne, et à une interpellation au Portugal.

L’administrateur principal de Bitzlato, ainsi que son directeur financier et son directeur marketing figurent dans la liste des personnes arrêtées. Outre ces interpellations, les forces de l’ordre ont perquisitionné huit domiciles, dont quatre en Espagne, un à Chypre, deux au Portugal, et un aux États-Unis.

Quant au bilan en termes de saisies, les autorités ont mis la main sur environ 18 millions d’euros en cryptomonnaies. Elles ont également procédé au gel de 100 comptes, impliquant 50 millions d’euros, dans d’autres bourses cryptos.

Europol n’en est pas à sa première opération contre un acteur crypto. Dès 2019, l’agence avait coopéré avec le fisc néerlandais pour fermer et saisir le site BestMixer.io, qui était l’un des trois principaux mixeurs de transactions en Bitcoin.

Pour conserver vos cryptos, rien ne vaut un wallet Ledger. Les Nano S et Nano X procurent sécurité et facilité d’utilisation. En effet, ils sont compatibles avec l’immense majorité des cryptos et des réseaux. Ils constituent une alternative absolument essentielle à tous les exchanges qui proposent de conserver vos avoirs à votre place. Rappelez-vous, “Not your keys, not your coins” (lien commercial) !

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour