Inflation record aux USA (+7%) : les banques centrales en panique, Bitcoin se marre

Chiffres et véritéLa réaction de la Réserve fédérale américaine à l’inflation est-elle intervenue tardivement ? L’économiste en chef chez RBC Capital Markets, Tom Porcelli, le pense : « La Fed est maintenant en retard ». La plupart des banques centrales se sont d’ailleurs illustrées en 2021, par un écart entre leurs discours rassurants sur l’inflation et la réalité de l’économie et des marchés financiers. 2022 pourrait-il finalement sourire à un Bitcoin (BTC) qui a démarré l’année dans le rouge ?

FED et inflation aux Etats-Unis : ces records dont se délecte bitcoin

Le Bureau des statistiques du travail des États-Unis a publié le 12 janvier 2022 les données montrant un Indice de prix à la consommation (IPC) atteignant des niveaux records dans le pays. L’IPC de décembre 2021 a en effet atteint 7% en glissement annuel, enregistrant une hausse de 6,8 % par rapport au chiffre du mois précédent. Le journaliste chinois connu sur Twitter sous le pseudo de Wu Blockchain a souligné qu’il s’agit du « plus haut niveau depuis juin 1982 ».

L’IPC de base a quant à lui atteint 5,5% en décembre 2021, le niveau le plus élevé depuis février 1991. Ce taux est en hausse de 4,9% par rapport au mois de novembre 2021. L’IPC de base soustrait de l’Indice de prix à la consommation, le prix de l’énergie, des aliments, et d’autres éléments considérés comme volatils et qui pourraient donner une fausse impression de pression inflationniste. Les chiffres sont cependant parlants, et montrent la réalité d’une inflation galopante.

<< Achetez facilement vos bitcoins grâce à la plateforme crypto KuCoin (lien affilié) >>

Hausse de prix à la consommation : une joie de courte durée pour Bitcoin ?

La FED veut contrôler l’inflation en réduisant son soutien à l’économie, à travers une diminution de ses achats d’actifs et en prévoyant de relever les taux d’intérêt en 2022. Le président de l’institution, Jerome Powell, a d’ailleurs confirmé cette volonté de la banque centrale d’aller dans ce sens la veille de la publication de ces données sur l’IPC, soulignant que cette une inflation élevée représentait une « une menace grave » pour la reprise du marché du travail aux Etats-Unis.

La Réserve fédérale américaine (FED) tente de maîtriser l'inflation aux Etats-Unis. Danger en vue pour bitcoin (BTC) ?

Ces chiffres, source de soucis pour la FED et l’administration Biden, jouent en faveur des valeurs refuges comme Bitcoin. Ce dernier a d’ailleurs pu reprendre les 44 000 $ le jour de la publication des données sur l’IPC, alors qu’il avait récemment perdu les 40 000 $.

Ces hausses ponctuelles du Bitcoin, sous fond d’annonce défavorable au dollar américain, ne doivent cependant pas écarter la menace structurelle qui pèse sur Bitcoin : si la FED parvient effectivement à reprendre la main sur l’inflation en 2022, via le resserrement plus rapide de sa politique monétaire, certains commentateurs promettent des temps plus difficiles au BTC.

Ces milliardaires qui conseillent donc d’allouer une partie de son portefeuille à Bitcoin continueraient-ils d’avoir raison en 2022 ? L’année ne fait que commencer, et rien n’est joué pour le moment, que ce soit pour les ours ou pour les taureaux.

Qui a peur de l’inflation ? Personne, jusqu’à ce qu’elle dévalue la valeur de vos avoirs en monnaie fiduciaire. Si vous souhaitez achetez facilement des bitcoins à titre d’actif de couverture ou investir dans d’autres altcoins, inscrivez-vous sur la plateforme KuCoin et commencez à y trader vos BTC ou autres cryptos dès aujourd’hui ! (lien affilié)

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour